Prix du fioul domestique : semaine du 30 juin au 04 juillet 2014

8 juillet 2014 - Evolution des prix du fioul

Evolution du prix du fioul

La tendance à la hausse des prix du fioul domestique, observée au mois de juin, se confirme au niveau national. Comme le montrent les indicateurs DIREM, le prix du fioul ordinaire est passé de 886,7€ le 27 juin 2014, à 875,6€ le 04 juillet 2014, soit une baisse importante de 11,1€. Les prix accusent ainsi leur première baisse depuis trois semaines. Notez que les prix de fioulmarket.fr restent encore une fois bien inférieurs à cette référence. En effet, nous affichons les 1000L de fioul ordinaire à 861€, contre 873€ la semaine passée, soit une baisse non négligeable de 12€. C’est le moment de commander votre fioul pour profiter de cette baisse. 

À New-York, vendredi 04 juillet, le cours du brut confirme la tendance à la baisse amorcée la semaine passée. Le baril de « light sweet crude » (WTI), pour livraison en août, s’est établi à 104,05 dollars sur le Nymex, contre 105,74 dollars la semaine passée, soit une baisse de 1,69 dollars. Elle est, cette semaine encore, due à la diminution des inquiétudes concernant les exportations de brut depuis l’Irak. La production pétrolière du pays continue de rester en retrait du conflit entre les djihadistes sunnites et les chiites. L’offensive massive de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) du 9 juin dernier avait fait s’envoler les prix du pétrole. Les investisseurs avaient réagi immédiatement craignant une perturbation de l’offre pétrolière du pays. Les insurgés n’ont pour le moment pas atteint le sud du pays qui abrite toute la production pétrolière.

La baisse constatée reste légère. Les cours étaient en effet tiraillés entre cette baisse des inquiétudes au niveau géopolitique et la hausse de la demande aux Etats-Unis. De même, les chiffres encourageants du chômage et de l’emploi aux Etats-Unis, parus la semaine dernière, sont venus soutenir les cours. Un indicateur clé, et très attendu dans l’analyse économique du premier consommateur de brut mondial. Enfin, le marché est dans l’expectative des minutes de la réunion de juin de la Réserve fédérale américaine (Fed).

À Londres, le baril de Brent de la mer du Nord, pour la même échéance, a terminé vendredi 04 juillet à 109,04 accusant également une baisse. Il s’affichait la semaine passée à 112,09 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), soit une baisse de 3,05 dollars par rapport au vendredi 27 juin. La tendance à la baisse généralisée se confirme ici aussi.  L’absence d’impact de la crise irakienne sur l’offre pétrolière justifie cette baisse.
Enfin, la monnaie unique termine vendredi 04 juillet à 1,3588 dollars, accusant ainsi une baisse de 0,0032 dollars par rapport à la semaine passée. La publication des chiffres du chômage et de l’emploi aux Etats-Unis est en cause. Cette statistique a très largement dépassé les attentes des spécialistes. Le département américain du Travail a indiqué que 288 000 emplois ont été créés (215 000 étaient attendus). De même, le taux de chômage a reculé de 0,2 points à 6,1%, alors qu’il était attendu stable. Par ailleurs, le discours de la Banque centrale européenne (BCE) et de son président Mario Draghi a été rassurant. Il a assumé son engagement de remplir sa mission en termes de stabilité des prix.

Rendez-vous sur la page des prix du fioul de fioulmarket.fr pour trouver le fioul au meilleur prix près de chez vous. N’hésitez pas à commander tant que les prix sont en baisse. Vous pouvez également suivre toute l’actualité du fioul sur fioulmarket.fr. Enfin, nous vous invitons à rejoindre la communauté fioulmarket.fr sur notre page facebook. Participez à nos jeux et tentez de gagner du fioul ou des bons d’achat. Le jeu que nous organisons à l’occasion de la Coupe du Monde de la FIFA 2014 est toujours en ligne, et ce jusqu’au 12 juillet 2014 !

 

Rédigé par Mathilde