Prix du fioul domestique : semaine du 29 septembre au 03 octobre 2014

7 octobre 2014 - Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

 semaine du 29 septembre au 03 octobre 2014

Cette semaine les prix du fioul domestique observent une très légère hausse. Selon les indicateurs DIREM, le prix du fuel ordinaire est passé de 861,6€ le 26 septembre 2014, à 862,2€ le 03 octobre 2014, soit une hausse de 0,6€. À l’inverse, les prix de fioulmarket continuent leur baisse. Le 26 septembre les prix s’élevaient à 840€, tandis que le 03 octobre, ils s’établissent à 838€ en moyenne, soit une baisse de 2€. Notez également que nous restons bien en-deçà de la référence nationale.

N’hésitez pas à commander votre fioul avant que les prix ne remontent.

Le cours du brut à New-York

À New-York, vendredi 03 octobre, le cours du brut observe une nette baisse, passant sous la barre des 90 dollars. Le baril de « light sweet crude » (WTI), pour livraison en novembre, s’affiche à 89,74 dollars en fin de séance sur le Nymex, contre 93,54 dollars la semaine passée, soit une baisse importante de 3,8 dollars. Le cours est ainsi tombé à un niveau plus vu depuis avril 2013. Trois causes principales viennent étayer cette chute :

  • L’offre record de pétrole sur terre ;
  • La faiblesse de la demande ;
  • La forte hausse du dollar.

Les réserves record s’expliquent par l’explosion de la production de pétrole de schiste aux États-Unis. Ces nouvelles techniques d’extraction et d’exploitation se développent également en Lybie, en Russie et au Kurdistan.

Par ailleurs, l’Arabie Saoudite a annoncé officiellement cette semaine la révision à la baisse des prix envers sa clientèle asiatique. Ce producteur majeur de brut envoi ainsi comme signal qu’il veut préserver ses parts de marché au lieu de les restituer, et de faire remonter le niveau des prix. Les investisseurs préfèrent rester sur le qui-vive et attendre de savoir si l’Opep dont l’Arabie Sadoudite fait partie, décide de réviser sa production à la baisse ou non.

Par ailleurs, la diffusion du rapport sur l’emploi américain est venue dynamiser un dollar déjà vigoureux depuis plusieurs semaines. Un facteur qui explique également la baisse du prix du pétrole, et donc du prix du fuel. En effet, la hausse du dollar rend le prix du baril libellé en dollars plus cher pour les investisseurs munis d’autres devises, tels que les européens. Pour leur rendre l’or noir attractif, son prix baisse.

Le cours du Brent à Londres

À Londres, le baril de Brent de la mer du Nord, pour la même échéance, termine vendredi 03 octobre à 90,63 dollars, soit son plus bas niveau depuis juin 2012. Tout comme le baril de « light sweet crude », le brent est pénalisé par l’abondance de l’offre confrontée à une demande en berne. Il s’affichait la semaine passée à 95,25 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), soit une baisse importante de 4,62 dollars par rapport au vendredi 26 septembre. Le cours du Brent subit le même sort que le WTI. Il est fortement pénalisé par la surabondance de l’offre face à une demande atone, ainsi que par la hausse du billet vert.

La parité euro/dollar

Enfin, la monnaie unique termine vendredi 03 octobre à 1,2616 dollars. Une baisse de 0,0116 dollar est donc à nouveau observée par rapport à la semaine passée. L’euro a atteint son niveau le plus faible connu depuis août 2012. 
L’euro continue sa chute face à un dollar dopé par le rapport sur le marché de l’emploi américain pour septembre. Il relève que le taux de chômage a baissé de 6% tandis que les créations d’emploi ont bondi. Des chiffres bien au-dessus de ceux espérés. La hausse du dollar s’explique donc par deux éléments principaux conséquents de la bonne santé de la première économie mondiale :

  • La Réserve fédérale américaine (Fed) doit stopper en octobre son programme de rachats d’actifs ;
  • Elle pourrait ainsi être amenée à relever ses taux d’intérêt plus tôt que prévu, ce qui rendrait le dollar plus rémunérateur et donc plus attractif pour les courtiers.

La monnaie unique quant à elle, n’est pas soutenue par des indicateurs économiques toujours décevants. La croissance s’est encore essoufflée sur septembre pour afficher son plus bas niveau depuis 10 mois.

Rendez-vous sur la page des prix du fioul de fioulmarket.fr pour trouver le mazout au meilleur prix près de chez vous. Profitez de la baisse des prix pour remplir votre cuve avant l’hiver. Vous pouvez également suivre toute l’actualité du fuel sur fioulmarket.fr. Enfin, nous vous invitons à rejoindre la communauté fioulmarket.fr sur notre page facebook pour tenter de gagner du fioul et des bons d’achat.