Prix du fioul domestique : semaine du 27 octobre au 31 octobre 2014

4 novembre 2014 - Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

Cette semaine le prix du fioul domestique interrompt enfin sa chute. Selon les indicateurs DIREM, le prix du fuel ordinaire est passé de 816,5€ le 24 octobre 2014, à 824,2€ le 31 octobre 2014, soit une hausse de 7,7€. fioulmarket répercute cette hausse même si le prix reste bien en deçà de la moyenne des derniers mois (autour de 860€). Le 24 octobre, le prix s’élevait à 790€, tandis que le 31 octobre, il s’établit à 798€ en moyenne, soit une hausse de 8€. Le prix du fioul est encore très attractif sous la barre des 800€. En un mois, le prix du fuel a baissé en moyenne de 50€. Enfin comme d’habitude, nous nous situons en-deçà de la référence nationale.

N’hésitez pas à commander votre fioul avant que les tarifs ne remontent.Les prix du fioul impactés par le cours du brut à New-YorkÀ New-York, vendredi 31 octobre, le cours du brut continue sa chute amorcée à la mi-juin. Le baril de « light sweet crude » (WTI), pour livraison en décembre, s’affiche à 80,54 dollars en fin de séance sur le Nymex, contre 81,01 dollars la semaine passée, soit une légère baisse de 0,47 dollars. Le brut est à nouveau plombé par la hausse du dollar.

Une hausse conséquente des mesures de relance monétaire japonaises qui rendent l’achat du brut moins attractif. Une nouvelle fois, le marché de l’énergie semble être sur la défensive. Les cours ont même ouverts vendredi sous le seuil symbolique des 80 dollars. L’annonce des mesures d’assouplissement monétaire au Japon a créé l’effet de surprise escompté. Mécaniquement, une divergence s’est créée entre les deux monnaies. La valeur du yen, devise japonaise a été diluée suite à cette annonce, tandis que celle du dollar a grimpé en flèche retranchant le baril de brut sous les 80 dollars. Le billet vert étant fort, l’achat des matières premières, parmi lesquelles le pétrole devient moins intéressant pour les investisseurs munis d’autres devises. Face au yen, le dollar évoluait vendredi à des niveaux inconnus depuis 2007, et depuis août 2012 par rapport à l’euro. Ce sont les dernières annonces nippones qui ont enclenché une tendance haussière sur le marché des changes, se reportant tout de suite sur le dollar.

Par ailleurs l’abondance de l’offre continue de peser très fortement sur les prix du brut. Les pays de l’Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) restent sur leurs positions et refusent de diminuer leur production, ce qui revient à renoncer à quelques unes de leurs parts de marché.  Le secrétaire général de l’Opep a annoncé cette semaine que les prévisions de production pour l’année 2015 étaient similaires à la production réelle de 2014.

Le cours du Brent à Londres et son influence sur les prix du fuelÀ Londres, le baril de Brent de la mer du Nord, pour livraison en décembre, chute à nouveau et termine vendredi 31 octobre à 84,09 dollars. Il s’affichait la semaine passée à 85,93 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), soit une baisse de 1,84 dollars par rapport au vendredi 24 octobre.

La parité euro/dollar

Enfin, l’euro termine vendredi 31 octobre à 1,2524 dollars. Une baisse de 0,0135 dollar est enregistrée par rapport à la semaine passée. La valeur de la monnaie unique diminue nettement vendredi face au billet vert en conséquence des annonces surprises de la Banque du Japon. Cette dernière a décidé d’augmenter ses rachats d’actifs, provoquant inévitablement une chute du yen, ainsi qu’une envolée du dollar encore renforcé par des indicateurs très positifs concernant la santé de la première économie mondiale.

 

Rendez-vous sur la page des prix du fioul de fioulmarket.fr pour trouver le mazout au meilleur prix près de chez vous. Profitez de la baisse des prix, et de nos ventes flash pour remplir votre cuve avant l’hiver. Vous pouvez également suivre toute l’actualité du fuel sur fioulmarket.fr. Enfin, nous vous invitons à rejoindre la communauté fioulmarket.fr sur notre page facebook pour tenter de gagner du fioul et des bons d’achat.