Prix du fioul domestique : semaine du 26 septembre au 02 octobre 2015

6 octobre 2015 - Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

Malgré l’arrivée de l’hiver, les prix du fioul continuent leur tendance à la baisse sur fioulmarket.fr cette semaine avec 649 euros les 1 000 litres contre 654 euros la semaine dernière. Comme d’habitude, fioulmarket.fr vous permet de profiter au mieux de cette baisse et de bénéficier de prix inférieurs à la moyenne nationale des distributeurs de fioul. Cette dernière s’élève à 688 euros pour 1000 litres. Vous réalisez donc une économie de 39 euros si vous commandez votre fioul sur fioulmarket.fr. Les prix étant en chute constante depuis environ un an, il serait judicieux de faire le plein de votre cuve avant que les cours ne repartent à la hausse ou que la demande ne soit trop importante avec l’arrivée de l’hiver.

Pour profiter des prix bas de fioulmarket.fr et vous assurer de passer l’hiver au chaud, commandez votre fioul dès maintenant !

Baisse du WTI à New-York

À New-York, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en novembre, est de nouveau en baisse après avoir connu une hausse la semaine dernière. De 45,70 dollars le 25 septembre il a baissé de 0,16 dollars pour atteindre 45,54 dollars le 2 octobre.

Comme depuis plusieurs mois maintenant, la production de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) est toujours aussi élevée. L’offre de pétrole pourrait ne pas faiblir car l'Iran est sur le point de revenir sur le marché dès que seront levées les sanctions économiques. Le WTI poursuit donc sa tendance à la baisse en dépit de l’annonce du département américain de l’énergie. Plus de la moitié des puits de pétrole américains en activité ont cessé d’être exploités car ils deviennent de plus en plus coûteux dans un contexte où le prix du baril baisse depuis juin 2014. Ainsi, 614 puits restent en activité contre 1.591 il y a un an. Cette annonce a permis de rétrograder au second plan l'inquiétude suscitée par la mauvaise nouvelle du département américain du travail ; 200 000 emplois supplémentaires étaient attendus mais seulement 142 000 ont été créés. Ce qui est très inférieur aux attentes.

Baisse du Brent également après une baisse continue

À Londres, le prix du baril de Brent est également à la baisse après une hausse la semaine dernière. Il termine à 48,13 dollars alors qu’il était à 48,60 dollars la semaine passée sur l'Intercontinental Exchange (ICE), soit 0,47 dollar de différence.

À l’image du WTI, le baril de Brent suit la tendance des marchés d'actions américains, déçus par les créations d'emplois. De plus, la croissance mondiale et particulièrement la croissance européenne restent inquiétantes. Selon Jens Pedersen, analyste de la  banque danoise Danske Bank, plusieurs choses sont à prendre en compte: « la croissance économique mondiale, qui entraîne des inquiétudes concernant la demande d'or noir, le ralentissement de l'offre américaine et l'essoufflement de l'économie chinoise qui est central dans cette question »  . À cela s’ajoutent les incertitudes suscitées par les frappes russes en Syrie. Même si le pays ne produit pas de pétrole, cette situation a un impact sur les cours car elle déstabilise le Moyen Orient. En tout état de cause, les investisseurs gardent toujours un œil sur les États-Unis, où le département de l'Énergie publie ses chiffres hebdomadaires sur l'évolution des stocks de brut. Cela permet d’anticiper le poids de la demande du premier consommateur mondial de brut. 

L'euro progresse face au dollar

L’euro remonte légèrement cette semaine et atteint 1,1219 dollar, contre 1,1209 dollar à la clôture du vendredi 25 septembre. Cette hausse survient alors que  la monnaie unique était en baisse la semaine dernière, favorisée par les mauvais chiffres sur l’économie américaine.

En effet, le dollar subit l’annonce sur les mauvais chiffres du marché de l’emploi américain. Le taux de chômage est resté stable à 5,1 % mais le fait qu’il y ait 60 000 emplois en moins sur les 200 000 qui devaient être créés a fragilisé le billet vert pour le deuxième mois consécutif. Ces chiffres sont accentués par un recul du salaire horaire moyen, et par une nouvelle baisse du taux de participation qui indique que davantage de personnes ont renoncé à chercher un emploi. La stabilisation des taux directeurs qui avait été décidée à la mi-septembre par la Réserve fédérale (Fed) est donc remise en cause. Prendre la décision de les relever devrait accroitre l’attrait du dollar.

N’hésitez pas à vous inscrire à nos alertes prix afin de suivre l’évolution des prix du fioul au quotidien sur votre code postal. L’inscription est gratuite et ne demande pas de création de compte. Il vous suffit de renseigner votre adresse mail. L’actualité sur l’évolution des prix du fioul est commentée et expliquée par nos experts chaque semaine. Cette analyse hebdomadaire vous permet de commander votre fioul au moment opportun. Vous pouvez également suivre nos actualités sur Twitter. À l’occasion de la Coupe du Monde de Rugby 2015 jusqu’au 31 octobre 2015, vous pouvez tenter de gagner 1000 litres de fioul avec fioulmarket.fr en participant à notre jeu concours « Pronostics ». Faites 10 bons pronostics pour participer à notre tirage au sort. Pour jouer nous vous donnons rendez-vous sur notre page Facebook en cliquant sur l’onglet « Pronostics » ou sur ce lien !