Prix du fioul domestique : semaine du 1er au 5 septembre 2014

12 septembre 2014 - Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

Evolution des prix du fioul du 1er au 5 septembre

La tendance à la baisse des prix du fioul domestique, observée depuis plusieurs semaines semble à nouveau se confirmer. Comme le montrent les indicateurs DIREM, le prix du fioul ordinaire est passé de 871,1€ le 29 août 2014, à 874,7€ le 05 septembre 2014, soit une hausse de 3,6€. Notez que les prix de fioulmarket.fr restent à nouveau en-deçà de la référence nationale. En effet, nous affichons les 1000L de fioul ordinaire à 866€ en moyenne.

À New-York, vendredi 05 septembre, le cours du brut repart à la baisse. Le baril de « light sweet crude » (WTI), pour livraison en octobre, s’est établi à 93,29 dollars en clôture sur le Nymex, contre 95,96 dollars la semaine passée, soit une baisse considérable de 2,67 dollars. Le brut pâtit principalement de la parution décevante du rapport sur l’emploi américain au mois d’août. Le nombre d’emplois créés (142 000) est bien inférieur à la prévision des analystes (223 000), ainsi qu’au chiffre de juillet dernier (212 000). Le taux de chômage observe, quant à lui, un très léger recul par rapport à juillet (6,1% conter 6,2%). La bonne santé de l’économie américaine permettant généralement de maintenir les cours du brut, ces chiffres sont fortement déstabilisants. Un autre facteur baissier réside dans la faiblesse de la demande, face à l’abondance de l’offre dans le monde. Le brut a ainsi perdu 10% depuis la mi-juin.

Les cours ont également plié sous l’effet d’un espoir d’accalmie entre la Russie et l’Ukraine. Les investisseurs surveillent de près ce terrain d’affrontement, et restent sur le qui-vive. L’accord ratifié à Minsk en ce vendredi 05 septembre a généré un léger regain de confiance. Le cessez-le-feu, le retrait des troupes et l’échange de prisonniers annoncés, après cinq mois de conflit meurtrier, dénotent une volonté d’accalmie de part et d’autre considérable.

À Londres, le baril de Brent de la mer du Nord, pour livraison septembre, termine vendredi 05 septembre à 99,61 dollars. Il s’affichait la semaine passée à 101,32  dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), soit une baisse de 1,71 dollars par rapport au vendredi 29 août.

Enfin, la monnaie unique termine vendredi 05 septembre à 1,2948 dollars, accusant ainsi une baisse de 0,0067 dollars par rapport à la semaine passée. En effet, l’euro a accusé une baisse constante cette semaine. L’inquiétude des investisseurs réside principalement dans la faiblesse des indicateurs de la zone euro. Cette dernière affiche une croissance nulle au deuxième trimestre. À ce titre, la Banque centrale européenne (BCE) s’est dotée, jeudi 04 septembre, d’un arsenal de mesures visant la stimulation du marché du crédit en zone euro. Ces mesures consistent principalement en une nouvelle baisse des taux d’intérêt, et en un programme de rachats de titres adossés à des créances (ABS) et de rachats d’obligations sécurisées. Des annonces inattendues ayant brusquement accéléré la chute de la devise qui a terminé à son niveau le plus bas connu depuis 14 mois face au dollar.  En parallèle, le renforcement de la monnaie américaine a fait office de facteur de pression supplémentaire sur le baril. Il s’est montré particulièrement coûteux pour les investisseurs munis d’autres devises. Notez que les chiffres décevants parus sur l’emploi américain n’ont pas suffi à inverser la tendance.

Rendez-vous sur la page des prix du fioul de fioulmarket.fr pour trouver le fioul au meilleur prix près de chez vous. N’hésitez pas à commander avant que les prix ne repartent à la hausse. Vous pouvez également suivre toute l’actualité du fioul sur fioulmarket.fr. Enfin, nous vous invitons à rejoindre la communauté fioulmarket.fr sur notre page facebook pour tenter de gagner du fioul et des bons d’achat.

Rédigé par Mathilde