Vente flash exceptionnelle

Du 21 au 23 juillet

20 Offerts tous les 1000L commandés

-90
-60
-90
-60
-30
-60

Prix du fioul domestique : semaine du 15 au 19 décembre 2014

23 décembre 2014 - Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

 semaine du 15 au 19 décembre 2014

Les prix du fioul domestique continuent cette semaine encore leur chute exceptionnelle amorcée au mois de juin dernier. Selon les indicateurs DIREM, le prix du fuel ordinaire est passé de 736,1€ le 12 décembre 2014, à 703€ le 19 décembre 2014, soit une baisse à nouveau très forte de 33,1€. fioulmarket répercute cette baisse des prix et reste à nouveau bien en-deçà de la moyenne nationale. Le 12 décembre, le prix du fuel s’élevait à 706€, contre 681€ en moyenne, soit une baisse très importante de 25€. En juillet dernier, le prix du fioul s’affichait à 860€ les 1000 litres. On enregistre donc une baisse de 100€ en 6 mois. Il s’agit d’une chute des prix historique. Nous assistons à un contre-choc pétrolier.

Profitez de la baisse des prix et pensez à commander votre fioul avant que les tarifs ne remontent pour passer des fêtes de Noël au chaud.

Le prix du fuel impacté par le cours du brut à New-York

À New-York, vendredi 19 décembre, le cours du brut continue de chuter très fortement ce qui vient expliquer la baisse exceptionnelle des prix du fioul. Le baril de « light sweet crude » (WTI), pour livraison en janvier, s’affiche à 56,52 dollars en fin de séance sur le Nymex, contre 57,81 dollars la semaine passée, soit une baisse à nouveau très importante de 8,03 dollars. En cette fin d’année, les investisseurs hésitent entre rebond des cours et chute toujours plus importante. Notez que l’on retrouve les mêmes facteurs pour expliquer la chute des cours du pétrole :

  • Surabondance de l’offre mondiale ;
  • Ralentissement économique, notamment chinois et européen (deux gros consommateurs de brut) ;
  • Compensation de la baisse de la parité eurodollar.

Depuis juin, le pétrole a quasiment chuté de moitié à New-York. Une tendance que la décision de l’Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole), fin novembre, de maintenir sa production sur 2015 à 30 millions de barils par jour, est venue renforcer.

Le cours du Brent à Londres et son influence sur le prix du fioul

À Londres, le baril de Brent de la mer du Nord, pour livraison en janvier poursuit lui aussi sa chute spectaculaire. Il termine vendredi 19 décembre à 59,19 dollars. Il s’affichait la semaine passée à 61,63 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), soit une baisse de 2,44 dollars par rapport au vendredi 12 décembre. Sans surprise, le Brent est passé cette semaine sous la barre des 60 dollars comme l’a fait le WTI la semaine passée. Le cours du Brent tient pour responsable de sa chute, les mêmes facteurs que ceux qui ont fait sombrer le cours du brut à New-York :

  • Offre excédentaire sur le marché mondial en grande partie due à l’explosion de production du pétrole de schiste aux Etats-Unis ;
  • Demande en berne et croissance atone ;
  • Hausse du dollar et parallèlement baisse de l’euro.

La parité euro/dollar et son impact sur le prix du fioul

Enfin, l’euro termine vendredi 19 décembre à 1,2279 dollars. Une baisse de 0,0171 dollar est ainsi  enregistrée par rapport à la semaine passée. L’euro continue de subir l’absence de croissance économique de la zone. Les prédictions sont toujours au plus bas, tandis que le dollar est renforcé par de bons chiffres sur l’économie américaine.

Rendez-vous sur la page des prix du fioul de fioulmarket.fr pour trouver le mazout au meilleur prix près de chez vous. Profitez de notre baisse des prix pour commander votre fioul dès maintenant et passer les fêtes de fin d’année au chaud. Nous vous invitons également à suivre toute l’actualité du fuel dans la rubrique « évolution du prix du fioul » de fioulmarket.fr. Enfin, n’hésitez pas à rejoindre la communauté fioulmarket.fr sur notre page facebook pour profiter de nos réductions commerciales, donner votre avis et suivre tous nos bons conseils !