Vente flash exceptionnelle

Du 21 au 27 juillet

20Offerts tous les 1000L commandés

-90
-60
-90
-60
-30
-60

Prix du fioul domestique : semaine du 14 au 18 juillet 2014

22 juillet 2014 - Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

 semaine du 14 au 18 juillet 2014

La tendance à la baisse des prix du fioul domestique, observée depuis plusieurs semaines semble à nouveau se confirmer. Comme le montrent les indicateurs DIREM, le prix du fioul ordinaire est passé de 872,3€ le 11 juillet 2014, à 868,5€ le 18 juillet 2014, soit une baisse de 3,8€. Notez que les prix de fioulmarket.fr restent à nouveau en-deçà de la référence nationale. En effet, nous affichons les 1000L de fioul ordinaire à 853€ en moyenne, contre 854€ la semaine passée, soit une légère baisse de 1€. Profitez de la baisse des prix et commandez dès maintenant sur fioulmarket.fr.

Nouvelle baisse des prix du WTI cette semaine

À New-York, vendredi 18 juillet, le cours du brut confirme la tendance à la baisse observée depuis quelques semaines. Le baril de « light sweet crude » (WTI), pour livraison en août, s’est établi à 103,19 dollars sur le Nymex, contre 102,93 dollars la semaine passée, soit une hausse de 0,26 dollars.
Les prix du pétrole ont été essentiellement dopés jeudi par les inquiétudes géopolitiques liées au crash d’un avion de ligne malaisien en Ukraine. La crainte des investisseurs porte essentiellement sur la perturbation de l’offre énergétique russe. De nouvelles sanctions occidentales à l’encontre de la Russie pourraient dérégler l’approvisionnement du marché européen de l’énergie, 30% des importations européennes de gaz et de pétrole provenant de la Russie, et la moitié transitant par l’Ukraine. L’avion s’est écrasé à Donetsk dans l’est ukrainien. Une zone au cœur des affrontements entre le gouvernement de Kiev et les séparatistes prorusses. Le président ukrainien, Petro Porochenko, privilégie la piste de l’acte terroriste, l’avion ayant été probablement abattu par un missile russe. Si cette hypothèse était avérée, la Russie pourrait être mise au ban des nations, au même titre que l’Iran. Les conséquences sur le marché énergétique seraient catastrophiques. Les experts estiment que la baisse des exportations pétrolières russes pourrait atteindre 4,5 millions de barils de brut par jour.  
Les cours du pétrole ont également été soutenus par l’annonce de la chute des réserves de brut aux Etats-Unis, ce qui confirme la reprise de la demande en pétrole des américains. Les Etats-Unis étant les premiers consommateurs mondiaux de pétrole, il s’agit d’un signe positif pour l’économie du pays.
Enfin, le redressement de la production pétrolière en Libye à plus de 500 000 barils par jour, contre 200 000 auparavant, malgré la recrudescence des violences dans le pays.

Le Brent poursuit sa baisse à Londres

À Londres, le baril de Brent de la mer du Nord, pour livraison septembre, a terminé vendredi 18 juillet à 106,34 dollars. Il s’affichait la semaine passée à 105,30  dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), soit une baisse de 1,04 dollars par rapport au vendredi 11 juillet. Les cours du brent ont également été soutenus par le crash de l’avion de ligne malaisien en Ukraine.

L'Euro en baisse par rapport à la semaine dernière

Enfin, la monnaie unique termine vendredi 18 juillet à 1,3525 dollars, accusant ainsi une baisse de 0,0070 dollars par rapport à la semaine passée. Le marché des changes est resté dominé par l’annonce du crash. Les investisseurs restent prudents dans un contexte géopolitique sous tension, et privilégient le yen et l’or.

Rendez-vous sur la page des prix du fioul de fioulmarket.fr pour trouver le fioul au meilleur prix près de chez vous. N’hésitez pas à commander tant que les prix sont en baisse. Vous pouvez également suivre toute l’actualité du fioul sur fioulmarket.fr. Enfin, nous vous invitons à rejoindre la communauté fioulmarket.fr sur notre page facebook pour tenter de gagner du fioul et des bons d’achat.