Prix du fioul domestique : semaine du 13 octobre au 17 octobre 2014

21 octobre 2014 - Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

 semaine du 13 octobre au 17 octobre 2014

Cette semaine les prix du fioul domestique continuent leur chute ininterrompue depuis plus d’un mois. Selon les indicateurs DIREM, le prix du fuel ordinaire est passé de 848€ les 1000 litres le 10 octobre 2014, à 823,3€ le 17 octobre 2014, soit une baisse très importante de 24,7€. fioulmarket répercute automatiquement cette baisse sur ses prix du fioul. Le 10 octobre, les prix s’élevaient à 819€, tandis que le 17 octobre, ils s’établissent à 795€ en moyenne, soit une baisse exceptionnelle de 24€ ! À titre de comparaison, le prix du fioul sur fioulmarket était de 842€ le 19 septembre dernier. Notez également que nous restons à nouveau en-deçà de la référence nationale.

L’hiver arrive et les prix sont au plus bas alors n’hésitez pas à commander votre fioul avant que les tarifs ne remontent.

Le cours du brut à New-YorkÀ New-York, vendredi 17 octobre, le cours du brut confirme la chute amorcée à la mi-juin. Le baril de « light sweet crude » (WTI), pour livraison en novembre, s’affiche à 82,75 dollars en fin de séance sur le Nymex, contre 84,93 dollars la semaine passée, soit une baisse de 2,18 dollars. Depuis le pic de la mi-juin, les prix ont perdu 22% de leur valeur. Si la chute continue, notez que le marché, rassuré par de bons indicateurs américains et par un bon niveau de demande en essence,  se stabilise lentement autour des 85 dollars.

Du côté des indicateurs économiques, le moral des ménages américains relève une hausse inattendue en octobre selon les premières estimations. Par ailleurs, les observateurs prévoyaient pour septembre un rebond des mises en chantier de logements dans l’immobilier, une prévision qui vient d’être confirmée.

D’un autre côté, la vigueur de la demande en essence, dont a fait état le Département américain de l’Énergie a rassuré les investisseurs. Cet indicateur est un signe de consommation de pétrole bien évidemment mais également, de consommation générale des ménages. 

Toutefois, la production d’hydrocarbures non-conventionnels (schiste) ne ralentit pas son rythme aux États-Unis, bien au contraire. Elle a même atteint un nouveau record la semaine dernière non atteint depuis juin 1985 (8,951 millions de barils par jour (mbj)). C’est l’équilibre mondial du marché du pétrole qui est remis en cause. En effet, les autres producteurs doivent trouver de nouveaux débouchés, comme en Asie par exemple.

Le cours du Brent à LondresÀ Londres, le baril de Brent de la mer du Nord, pour livraison en décembre, continue également sa chute et termine vendredi 17 octobre à 85,09 dollars, soit un nouveau record de plus bas niveau depuis juin 2012. Il s’affichait la semaine passée à 88,81 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), soit une baisse de 3,72 dollars par rapport au vendredi 10 octobre. Depuis le pic de la mi-juin, les prix ont perdu 25% de leur valeur. Le Brent subit les mêmes facteurs baissiers que le baril de « light sweet crude » : l’abondance de l’offre face à la faiblesse de la demande.

La parité euro/dollar

Enfin, l’euro termine vendredi 17 octobre à 1,2823 dollars. Une hausse de 0,0185 dollar est observée par rapport à la semaine passée. L’euro regagne de plus en plus de terrain face au dollar, même si ce dernier bénéficie des bons chiffres parus sur l’économie américaine.

En effet, les craintes généralisées concernant le ralentissement économique mondial semblent s’être apaisées en cette fin de semaine. À ce titre, les courtiers ont pu ajuster et rééquilibrer leurs positions.

Du côté de la monnaie unique, les récentes déclarations en provenance de la Banque centrale européenne (BCE) ont démontré la volonté de l’institution d’agir pour dynamiser la zone. Même si cela ne devrait pas suffire. Parmi les mesures adoptées, on compte le rachat d’actifs dans le but de fluidifier le crédit dans la zone, et de relancer son économie en berne. Ainsi, les mesures annoncées en juin et septembre sont enfin appliquées.

Rendez-vous sur la page des prix du fioul de fioulmarket.fr pour trouver le mazout au meilleur prix près de chez vous. Profitez de la baisse des prix, et de nos ventes flash pour remplir votre cuve avant l’hiver. Vous pouvez également suivre toute l’actualité du fuel sur fioulmarket.fr. Enfin, nous vous invitons à rejoindre la communauté fioulmarket.fr sur notre page facebook pour tenter de gagner du fioul et des bons d’achat.