Vente flash exceptionnelle

Du 21 au 25 juillet

20 Offerts tous les 1000L commandés

-90
-60
-90
-60
-30
-60

Prix du fioul domestique : semaine du 09 au 13 mars 2015

17 mars 2015 - Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

Les prix du fioul domestique sont à la baisse cette semaine au niveau national et sur fioulmarket.fr. Selon les indicateurs DIREM, le prix du fioul est passé de 771,9€ les 1000 litres le 06 mars 2015, à 768,5€ le 13 mars 2015, soit une baisse de 3,4€. Fioulmarket suit cette tendance à la baisse et vous permet de commander du fuel au meilleur prix avant la fin de l’hiver. Le 13 mars, les 1000 litres de fioul domestique s’élèvent sur notre site à 733 euros. Le 06 mars, les 1000 litres de fuel étaient à 752 euros, soit une baisse marquée de 19 euros. 

Profitez de la baisse des prix et commandez votre fioul dès maintenant sur fioulmarket.fr.

À New-York le WTI passe sous la barre des 45 dollars 

À New-York, le baril de light sweet crude (WTI), pour livraison en avril, s’enlise à nouveau dans une chute vertigineuse. Après plusieurs semaines de baisse, le baril de brut s’élève le 13 mars à 44,84 dollars cette semaine, contre 49,61 dollars la semaine passée, soit une baisse marquée de 4,77 dollars. 

Cette baisse record fait suite à une alerte lancée par l’Agence internationale de l’énergie. Cette dernière a prévenu le marché que les capacités de stockage de pétrole aux États-Unis atteignaient leur niveau maximal. L’Agence a notamment attiré l’attention des investisseurs sur les capacités insuffisantes du terminal de Cushing. L’offre de pétrole continue ainsi largement de dépasser la demande.

De plus, le dollar a continué de se renforcer sur le marché des changes cette semaine. Les analystes notent que le marché reste très volatil. En effet, les investisseurs sont toujours en proie au doute quant à la potentielle hausse des réserves de brut.

Pourtant, les cours du pétrole semblaient se stabiliser et même repartir à la hausse au mois de février dernier. Les fermetures de puits pétroliers américains, les intempéries en Irak et au Koweït responsables d’importants retards dans les chargements, ou encore les exportations non assurées depuis la Libye à cause des violences de l’État islamique, sont autant de facteurs qui expliquent la stagnation des cours le mois dernier. Des facteurs de relance du marché jugés fragiles et peu fiables car anéantis cette semaine par le rapport de l’Agence internationale de l’énergie.

Les prix du fioul impactés par la baisse du Brent

À Londres, le baril de Brent de la mer du Nord, pour la même échéance continue sa baisse amorcée la semaine passée. Sur l'Intercontinental Exchange (ICE), vendredi 13 mars, le Brent clôturait la séance à 54,41 dollars, contre 59,44 dollars le vendredi 06 mars. Une baisse, importante à ce niveau, de 5,03 dollars est ainsi enregistrée. Le baril de Brent suit la tendance du WTI et subit les mêmes facteurs baissiers.

De même que pour le WTI, l’offre reste surabondante et excédentaire par rapport à la demande. La stabilisation des cours observée au mois de février ne s’est pas fondée sur des bases stables. À ce titre, les analystes appellent à la plus grande prudence, une règle observée par les investisseurs.

Notez que l’influence du Brent sur le prix du fioul est plus importante que celle du WTI. Le Brent est la référence sur le marché européen.

L’euro continue de baisser : conséquences sur le prix du fuel

L’euro confirme également sa chute cette semaine et termine vendredi 13 mars à 1,0572 dollars. Le vendredi 06 mars dernier, la monnaie unique s’affichait à 1,0963 euros. Ainsi, on enregistre une baisse de 0,0391 dollar. Le dollar continue à se renforcer pour la deuxième semaine consécutive, ce qui impacte la valeur de l’euro. Les divergences de politiques monétaires entre la zone euro et les États-Unis sont en cause. Les décisions de la Réserve fédérale (Fed) pèsent lourdement sur l’euro. En effet, la Fed devrait remonter les taux américains dans les mois à venir. Une décision qui pèse sur la monnaie unique car elle rendrait le dollar plus rémunérateur, plus rare et donc plus coûteux. Ainsi, les cambistes en viennent à se demander quand une parité eurodollar pourra à nouveau être observée, car cela ne s’est pas produit depuis décembre 2002.

Enfin, notez que le renforcement du dollar continue de pénaliser le baril de brut libellé dans cette devise.

Commandez du fioul au meilleur prix et près de chez vous sur la page des prix du fioul de fioulmarket.fr. Nous vous conseillions de profiter de la stabilisation des prix pour passer commande, sans attendre que les prix ne repartent à la hausse. Vous pouvez également, toutes les semaines, suivre l’évolution des prix du fuel commentée sur notre site par nos experts. Enfin, venez gagner du fioul et des codes promo sur notre page facebook. Vous pourrez alors profiter de nos jeux, donner votre avis, et suivre tous nos bons conseils pour économiser sur votre facture énergétique !