Prix du fioul domestique : semaine du 07 au 11 avril 2014

18 avril 2014 - Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

Une baisse importante est observée au niveau national sur les prix du fioul domestique cette semaine. Comme le montrent les indicateurs des prix DIREM, le prix du fioul ordinaire est passé de 882,1€ au 04 avril à 872,6€ au 11 avril, accusant ainsi une baisse de 9,5€. De son côté fioulmarket.fr reste en deçà de ces données, puisque les 1000l de fioul s’affichent à  845€.

À New-York, le marché s’est montré très hésitant, pour finalement terminer à la hausse. Deux facteurs géopolitiques viennent étayer cette hésitation :

D’une part, l’escalade du conflit russo-ukrainien continue d’inquiéter les investisseurs. À l’Est de l’Ukraine, les groupes armés et activistes pro-russes soutenus par Vladimir Poutine tiennent tête au pouvoir en place pro-européen, officiant à l’Ouest et au Centre du pays. Les menaces de Guerre civile, d’éclatement de l’Ukraine, et la pression exercée sur Kiev par le président russe ne cessent d’alimenter les tensions. Les relations entre les Etats-Unis, l’Union européenne et la Russie ne devraient pas connaître d’embrasement d’ici le jeudi 17 avril, date à laquelle ces trois protagonistes, ainsi que l’Ukraine, se rencontrent. Toutefois, Barack Obama réitère ses inquiétudes face à l’ingérence russe dans la crise ukrainienne. Vladimir Poutine se défend de cette accusation, et la qualifie d’ « infondée ». Enfin, la Russie brandit une nouvelle fois l’arme énergétique, menaçant de bloquer les exportations de gaz, dont 13% de l’Europe s’alimentent.

D’autre part, le marché américain a été encouragé par l’annonce de l’arrêt potentiel du blocus sur les exportations libyennes. Depuis juillet 2013, les rebelles autonomistes bloquent les ports exportateurs de brut. Sur la base d’un accord, signé la semaine dernière entre le gouvernement et les groupes armés, le port de Zwitina vient de rouvrir. Le blocus sur les terminaux d’exportation devrait donc être progressivement levé, bien qu’une certaine méfiance reste de mise, liée à l’instabilité géopolitique du pays.

Enfin, un indicateur positif a terminé de rassurer les investisseurs concernant la consommation de brut aux Etats-Unis. Les ventes au détail ont surpassé les prévisions du mois de mars, signe d’une forte progression depuis septembre 2012.
 

À Londres, le baril de Brent de la mer du Nord a terminé vendredi 11 avril à 107,52 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), soit une hausse de presque 1 dollar par rapport au vendredi 04 avril. Une augmentation qui s’explique également par la perspective de sanctions à l’égard de la Russie, premier producteur de brut mondial. 

Enfin, l'euro a évolué vendredi à son plus haut niveau en trois semaines. Après plusieurs jours d’appréciation la semaine passée, il s’est stabilité à 1,3872 dollars vendredi. Le dollar a été fragilisé par la politique monétaire accommodante de la Réserve fédérale, et par la baisse des rendements des bons du Trésor américain.

Nous vous invitons à retrouver toutes les actualités du fioul sur notre site pour continuer d’acheter au meilleur prix et au meilleur moment.  Devenez un de nos fans sur facebook pour jouer et tenter de gagner du fioul. Très prochainement une surprise de Pâques vous attend !
 

Rédigé par Mathilde