Prix du fioul domestique : En baisse pour septembre 2015

5 octobre 2015 - Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

Au mois de septembre 2015, les prix du fioul ont observé une tendance à la baisse. Cette tendance se confirme maintenant depuis plusieurs mois. En effet, les prix nationaux sont passés de 704 euros le 31 août à 688 euros le 28 septembre, soit une baisse de 16 euros sur les 1000 litres. Cette diminution des prix est une conséquence directe de la baisse des indicateurs sur les cours du pétrole, à savoir le WTI de New York et le Brent de Londres. La baisse des cours a été suivie par fioulmarket.fr qui continue de vous offrir des prix bien en deçà de la moyenne nationale. Ainsi, le 31 août les 1000 litres s’affichaient à 677 euros contre 649 euros le 28 septembre, soit une baisse de 28 euros.  Le baril de brut a perdu 60% de sa valeur depuis juin 2014.  N’hésitez pas à commander votre fioul à prix réduit sur fioulmarket.fr, avant que les prix ne remontent avec l’arrivée de la saison de chauffe.

Baisse du WTI en septembre

À New-York, le baril de light sweet crude (WTI) a continué de baisser en septembre. Il est passé de 45,92 dollars le 31 août à 45,54 dollars le 28 septembre. Malgré cette baisse, le WTI a pris 1,02 dollars dans la semaine du 21 septembre alors qu’il était à 44,68 dollars. Cette hausse est due à l’annonce du département américain du travail concernant la baisse du nombre de puits en activité aux États-Unis. En effet la surabondance de l’offre d’or noir associée à la chute des cours du pétrole oblige les Américains à suspendre les sites d’exploitation trop coûteux. En fin de mois, l’indicateur est retombé à 45,54 dollars.

La tendance baissière du WTI sur le mois de septembre est causée par une offre élevée, qui devrait encore augmenter avec le retour de l’offre iranienne sur le marché. Les pays de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et particulièrement l’Arabie Saoudite,  ne manifestent  pas la volonté de réduire leur production. Les investisseurs estiment que la baisse de la production américaine pourrait stabiliser les prix, mais la hausse des stocks de brut tire toujours les cours vers le bas.
Les cours pourraient remonter avec la hausse des taux directeurs qui a été repoussée par la Réserve fédérale (FED) jusqu’à la fin de l’année.

Le Brent toujours en Baisse 

À Londres, le prix du baril de Brent a également baissé en septembre. Il a atteint 48,13 dollars le 28 septembre contre 48,89 dollars en début de mois. Tout comme le WTI, le Brent a connu un moment de hausse dans la semaine du 21 septembre pour les mêmes raisons. L’écart entre le Brent et le WTI a oscillé entre 2,5 dollars et 3 dollars

Depuis juin 2014, nous sommes dans une situation de surproduction tandis que la demande continue de s’essouffler. En effet, le ralentissement de la production manufacturière chinoise inquiète et pourrait contribuer à une réduction de la demande du premier pays consommateur d’or noir.

Par ailleurs, les cours pourraient repartir à la hausse à cause de l’instabilité supplémentaire liée à la crise syrienne, même si ce pays ne produit pas de pétrole.
Enfin, le scandale de Volkswagen, premier constructeur mondial pourrait susciter une baisse de la demande en véhicules diesel qui sont plus économes que les véhicules à essence.

L'euro baisse légèrement face au dollar

L’euro termine e mois de septembre à 1,1219 dollar contre 1,1275 dollar en début de mois. L’euro était à la hausse pendant plusieurs semaines mais a enregistré une baisse dans la semaine du 21 septembre à 1,1202 dollar contre 1,1419 dollar à la clôture de la semaine du 14 septembre.  Ainsi, la monnaie européenne a beaucoup fluctué ce mois-ci pour plusieurs raisons :

  • La Réserve fédérale (Fed) refuse de relever ses taux directeurs qui sont presque nuls depuis 6 ans. Le dollar pourrait être influencé par une hausse des taux d'intérêt qui le rendrait plus rémunérateur et donc plus attractif pour les cambistes.
  • La croissance américaine au deuxième trimestre avec un PIB passant de 3,7% à 3,9% soit 0,2 point, rassure les investisseurs.
  • La publication du département américain du Travail sur l’emploi est décevante car 200 000 emplois supplémentaires devaient être créés, mais à l’inverse 60 000 de moins que prévu ont été enregistrés. On note également un recul du salaire horaire moyen et une nouvelle baisse du taux de participation.

Les prix du fioul ont atteint des niveaux très bas tout au long du mois de septembre. Cependant, il serait prudent d’anticiper une hausse des cours en fin 2015. Une analyse hebdomadaire sur l’évolution des prix du pétrole vous permet de commander votre fioul au bon moment. Sur fioulmarket.fr, nous mettons à jour nos prix quotidiennement et dans toute la France. N’hésitez pas à vous inscrire à nos alertes prix pour être informé des meilleurs prix du fioul ! Vous pouvez également suivre nos actualités sur Twitter. À l’occasion de la Coupe du Monde de Rugby 2015 jusqu’au 31 octobre 2015, vous pouvez tenter de gagner 1000 litres de fioul avec fioulmarket.fr en participant à notre jeu concours « Pronostics ». Faites 10 bons pronostics pour participer à notre tirage au sort. Pour jouer nous vous donnons rendez-vous sur notre page Facebook en cliquant sur l’onglet « Pronostics » !