Les prix du fioul continuent d’augmenter – semaine du 16 au 22 mai 2016

24 mai 2016 - Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

Les cours du pétrole augmentent et les prix du fioul suivent la tendance. Cette semaine, les 1 000 litres de fioul s’affichent à 647 euros sur Fioulmarket, soit une hausse de 34 euros par rapport à la semaine dernière. Sur la même période, la référence nationale qui augmente également s’affiche à 673 euros contre 641 euros la semaine passée. Les prix du fioul n’ont pas été aussi hauts depuis 6 mois. Commander votre fioul sur Fioulmarket vous permet de  réaliser une économie de 26 euros par rapport à la référence nationale !
C’est le moment de commander avant que les prix du fioul ne soient trop chers !

 

A New York, les cours du pétrole sont à la hausse 

Le baril de light sweet crute (WTI) est passé de 47,71 dollars la semaine dernière à 47,75 dollars cette semaine, soit une hausse de 0,04 dollar. Une très faible hausse mais qui laisse présager que le baril pourrait atteindre les 50 dollars la semaine prochaine. Les prix du fioul sont directement impactés par cette hausse et augmentent également.
Le rééquilibrage entre l’offre et la demande annoncé est en bonne voie de progression. En effet,  certains analystes estiment même que le marché est devenu déficitaire en mai. Le marché étant revenu à la normale, la hausse des cours s’expliqueraient donc maintenant plus par des problèmes de production et d’approvisionnement que par une surabondance de l’offre comme ce fut le cas pendant presque deux ans. Ainsi, entre autres facteurs explicatifs de la hausse des cours on peut citer la revalorisation du dollar qui, s’il subit une appréciation pénalise les achats du brut. La transaction se faisant en billet vert, elle est moins avantageuse pour les investisseurs munit d’autres devises. En parallèle, les problèmes d’approvisionnement, les incendies que le Canada a subis (un million de barils perdu chaque jour) ou encore les sabotages au Nigeria qui ont entrainé une baisse de production de 1,4 à 1,8 millions de barils, ne permettent en rien de freiner les cours du pétrole.

Même résultat à Londres 

Le Brent est également en hausse et se retrouve comme son homologue américain à 47,75 dollars. Il s’affichait la semaine passée à 48,97 dollars. Il perd donc 1,22 dollar. Le Brent étant la référence européenne du prix du pétrole, le prix du fioul est directement impacté par ses fluctuations.
Egalement influencé par les difficultés que rencontrent le Canada et le Nigeria, comme le WTI le Brent s’approche des 50 dollars.  Tous ces événements ont, d’après Goldman Sachs, plus que compensé la production qui a été plus forte que prévue en Irak et en Iran.

L’euro s’affaiblit une nouvelle fois face au dollar cette semaine

Pour la troisième semaine consécutive, l’euro est en baisse cette semaine face au dollar, passant de 1,1318 dollar la semaine précédente à 1,1221 dollar à la clôture du vendredi 20 mai. Le billet vert connaît certains avantages face à l’euro, notamment l’accélération de l’inflation américaine au mois d’avril, au plus haut depuis 3 ans. De plus, l’éventualité d’une prochaine hausse des taux d’intérêt par la Réserve Fédérale (banque centrale des États-Unis) fait également varier l’euro face au dollar.

N’oubliez pas de vous inscrire à notre « Grand Chelem Fioulmarket » pour tenter de gagner 1000 litres de  fioul. L’inscription se fait directement sur notre page Facebook. Pour être davantage informé sur l’évolution des prix du fioul, nous vous invitons à vous inscrire à nos alertes prix. Elles vous tiendront informées quotidiennement des variations des prix du fioul sur votre commune. L’inscription est gratuite et ne demande pas de création de compte. Il vous suffit de renseigner votre adresse mail. Suivez l’actualité des prix du fioul décryptée par nos experts chaque semaine et commandez votre fioul au meilleur moment. Retrouvez également toutes nos actualités sur notre compte Twitter.