Prix des énergies : le fioul domestique n’est pas le plus cher !

3 février 2015 - Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

prix des énergies

Contrairement aux idées reçues, le prix du fioul domestique n’est pas le plus élevé parmi les prix des énergies de chauffage. Chauffage au bois, gaz naturel, fioul, électricité, propane : quelle est l’énergie la moins chère pour se chauffer ? Le point avec fioulmarket.fr.

Le prix des énergies à l'étude

Une étude de GrDF (Gaz réseau distribution France) menée sur la période 2007-2015 observe l’évolution du prix des énergies en maison individuelle ou en appartement, au fil des années.

En maison individuelle

En maison, l’étude compare le prix des énergies suivantes : le fioul, le gaz naturel, le granulé de bois, le propane et l’électricité.

Le prix du fioul a sensiblement évolué entre 2007 et aujourd’hui. En janvier 2007, le fioul coûtait 5,60 cts/kWhPCI. Il occupait la 3e position derrière le gaz naturel (5,39 cts/kWhPCI) et le granulé de bois (4,73 cts/kWhPCI), mais était devant le propane (10,73 cts/kWhPCI) et l’électricité (11,23 cts/kWhPCI).

Le fioul a augmenté progressivement jusqu’en juin 2008 pour atteindre le prix de 10,16 cts/kWhPCI ; il diminuera avant de remonter à nouveau à un niveau similaire en février 2012, conservant toujours sa 3e position parmi les énergies les moins chères. Depuis cette date, le prix du fioul domestique n’a cessé de diminuer pour atteindre le tarif de 8,80 cts/kWhPCI. Il est plus cher que le granulé de bois (6,05cts/kWhPCI) et le gaz naturel (7 cts/kWhPCI), mais largement moins onéreux que l’électricité (14,82 cts/kWhPCI) et le propane (14,87 cts/kWhPCI).

En appartement

Dans la partie concernant le chauffage en appartement, l’étude compare les tarifs du gaz naturel individuel, de l’électricité, du réseau de chaleur-collectif, du fioul et du gaz naturel collectif.
Pour ce type de logement, le prix du fioul domestique se classait en 2e position des énergies les moins chères en janvier 2007, à 5,30 cts/kWhPCI, juste derrière le gaz naturel collectif (4,46cts/kWhPCI). Le fioul connaît une hausse jusqu’en juillet 2008 où il atteint 9,54 cts/kWhPCI avant de redescendre à son taux le plus bas en mars 2009 (4,70 cts/kWhPCI). En décembre 2014, le fioul était la seconde énergie la moins chère sur le marché, derrière le gaz naturel collectif, mais devant le gaz naturel individuel, le réseau de chaleur collectif et l’électricité.

Le prix du fioul domestique en baisse constante

Depuis 4 ans en France, la baisse du prix du fioul domestique permet aux particuliers de remplir leur cuve à des tarifs très attractifs. C’est aussi cette baisse régulière qui permet au fioul de se frayer un chemin parmi les énergies de chauffage les moins chères, devant l’électricité, le propane ou encore le réseau de chaleur collectif.

Cette diminution s’explique en grande partie par la chute du prix du pétrole brut, en raison d’une offre en constante augmentation et d’une demande stable voire en baisse. La diminution du prix du fioul devrait se prolonger en ce début d’année si les États-Unis continuent de produire autant de pétrole de schiste et si les pays de l’Opep ne diminuent pas leur production.

En comparant le prix des énergies, le constat est rapide : malgré les idées reçues, le fioul n’est pas l’énergie la plus chère et se place même dans le trio de tête des énergies les moins coûteuses. Les économies sont encore plus sensibles en commandant votre fioul moins cher sur fioulmarket.fr et en bénéficiant des tarifs d’achats groupés, des ventes flash et des alertes prix destinés à simplifier vos commandes.

Pour aller plus loin :