Prix des énergies : comparatif de 2002 à 2015

14 octobre 2015 - Guide pratique

Le prix des énergies varie de manière constante, en fonction de plusieurs critères. La conjoncture politique et économique nationale ou mondiale, l'abondance des ressources, les frais liés au stockage ou au transport, ou encore le rapport entre l'offre et la demande font évoluer les tarifs au jour le jour. Comparatif du prix des énergies sur ces 13 dernières années, pour choisir au mieux votre combustible.

Comparatif du prix des énergies : pourquoi un tel écart ?

De nombreux consommateurs effectuent un comparatif du prix des énergies avant de choisir leur mode de chauffage, afin d’opter pour la solution la moins coûteuse. Qu’il s’agisse d’une énergie fossile ou renouvelable, ce coût varie en fonction de la conjoncture politique et économique nationale ou internationale (si le combustible est importé, comme le pétrole par exemple).

 

Il fluctue également en fonction des frais d’extraction, de stockage et de transport nécessaire, de son caractère renouvelable ou fossile ou encore du rapport existant entre l’offre et la demande. Concrètement, le prix des énergies s’aligne sur la demande. En été, ou si l’hiver est doux, les besoins énergétiques sont moindres ; pour maintenir leurs ventes, les distributeurs baissent leurs tarifs. En revanche, si l’hiver est particulièrement rude ou durable, la demande est plus forte, et les prix augmentent.

 

Certains critères sont également propres à chaque énergie. Si l’électricité est significativement plus chère que les autres énergies, c’est notamment parce que les centrales nucléaires qui la produisent sont anciennes et datent pour la plupart des années 70. Les frais colossaux nécessaires à leur maintenance se répercutent sur la facture des consommateurs et font ainsi de l’électricité la plus coûteuse des énergies. Un constat qui n’est pas près de prendre fin, puisque EDF a prévu plus de 55 milliards d'euros de travaux de remise aux normes d’ici 2025.

 

En revanche, le bois, ressource présente en quantité dans les forêts françaises, renouvelable et nécessitant peu ou pas de transformation, remporte la palme du comparatif du prix des énergies dans la catégorie « combustible le plus économique ».

 

 

Sources : www.acqualys.fr

Prix des énergies : un critère important...parmi d’autres

Si le prix des énergies peut faire pencher la balance au moment de choisir son mode de chauffage, attention de ne pas faire votre choix trop rapidement. Prenez en compte les contraintes liées à l’approvisionnement, automatique ou sur commande (livraison de fioul, achat de bonbonnes de gaz...) et envisagez le mode de stockage (nécessité d’installer une cuve à fioul, un silo à pellets de bois ou encore un abri sec et ventilé pour entreposer des bûches par exemple).

 

Vérifiez également le prix de l’installation compatible avec l’énergie choisie : pompe à chaleur, chaudière à condensation, chaudière basse consommation, chaudière à pellets, etc.  D’un appareil à l’autre, le prix varie parfois du simple au double, selon le rendement et le modèle choisi.

 

Attention, certaines énergies connaissent des évolutions rapides (comme le gaz propane), tandis que d’autres se maintiennent au fil des années, comme le fioul par exemple. Un critère de stabilité à prendre en compte également, pour éviter les mauvaises surprises.

 

 

Pour aller plus loin :