Prix du pétrole : pourquoi tant de fluctuations ?

30 mars 2017 - Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

Plusieurs critères permettent d’estimer le prix du pétrole et le font fluctuer d’un jour, voire d’une heure à l’autre. Achat immédiat ou différé de la matière brute, estimation du prix spot basé sur les prix des transactions en vigueur, offre et demande, contexte politique et économique... Décryptage de l’évolution du prix du pétrole au quotidien.

Prix du pétrole : comprendre ses fluctuations

Évolution du prix du pétrole : un produit, trois marchés

Avant les années 70, le prix du pétrole était fixé par les producteurs ou groupes de producteurs de pétrole, qui imposaient leur tarif aux autres acteurs du marché. Depuis la crise pétrolière de 1973, les marchés de transaction ont remplacé ce système. On distingue ainsi trois types de marchés pétroliers :

  • un marché physique au comptant, appelé marché « spot » ;
  • un marché physique à court terme, autrement dit le marché « forward » ;
  • un marché à terme ou marché des « futures ».

L’évolution du prix du pétrole dépend en partie de l’instantanéité ou non des ventes. En effet, les deux premiers marchés aboutissent à des transactions réelles, avec une livraison de marchandise à la fin. Si la livraison est immédiate sur le marché « spot », elle est différée sur le marché « forward ». Le marché à terme permet quant à lui aux investisseurs d’échanger des intentions d’achat, ou des intentions de vente dans les mois voire les années à venir. La transaction, évaluée à un prix fixé immédiatement, n’aboutit généralement pas à une livraison physique, seulement à une vente sur le papier.

Alors que les marchés physiques au comptant et à court terme font intervenir des compagnies productrices, des raffineurs et des négociants, le marché à terme a pour acteurs :

  • des opérateurs commerciaux cherchant à protéger leurs opérations des évolutions du prix du pétrole au comptant ;
  • des opérateurs non commerciaux souhaitant réaliser des profits financiers grâce à la spéculation.

                  > À lire aussi : Prix du pétrole : comment sont-ils fixés ?

Qualité du pétrole brut et contexte économique

La qualité du produit brut a un impact sur l’évolution du prix du pétrole lors de sa vente. Au total, on dénombre 160 qualités de brut qui déterminent la finesse des produits pétroliers obtenus après l’étape du raffinage, et donc leur tarif.

Les transactions sont basées sur trois références mondiales : le Brent (référence européenne cotée à Londres), le WTI (West Texas Intermediate), référence nord américaine cotée aux États-Unis) et le Dubaï Light, référence pour les produits du golfe Persique et référence asiatique.

Les prix sont exprimés en dollars par baril, sachant qu’un baril correspond à 42 gallons ou 158,99 litres. La fixation des prix physiques du pétrole est garantie par la société américaine Platts. Celle-ci récolte au quotidien des données auprès des acheteurs, vendeurs, courtiers, consommateurs et traders pour une estimation précise des prix pratiqués.

L’évolution du prix du pétrole dépend enfin de critères plus instables :

  • la production quotidienne selon l’offre et la demande ;
  • les éventuelles crises politiques ou économiques qui peuvent faire basculer la consommation ou la production ;
  • les conditions météorologiques qui influencent la consommation de produits pétroliers comme le carburant ou le fioul domestique par exemple ;
  • les réserves créées pour subvenir aux besoins des pays en cas de guerre. Une majorité d’États dispose en effet de réserves de pétrole brut ou de produits finis lui permettant de subvenir à trois mois de consommation nationale en cas de conflit. La montée ou la baisse des réserves aux États-Unis peut ainsi faire fluctuer les cours du pétrole brut sur le plan international.

> À lire aussi : Marchés pétroliers et évolution du prix du fioul : ce qu’il faut savoir

 

Pour aller plus loin :