App/hinclude.html.twig

Prix du pétrole : la guerre en Ukraine fait passer le baril au-dessus de 100 dollars

Actualités du fioul

Publié le 24/02/2022 à 15h48 mis à jour le 08/06/2022 à 14h45

Jeudi 24 février, le président russe, Vladimir Poutine, a lancé une opération militaire en Ukraine. Dans la foulée, le baril de pétrole, dont le prix atteignait déjà des sommets, a passé les 100 dollars. Dans son sillon, le fioul s’est également emballé.

Crise-en-Ukraine

Le baril de pétrole a dépassé les 100 dollars

Ce que le monde redoutait depuis plusieurs semaines s’est produit : le président russe Vladimir Poutine a lancé une opération militaire en Ukraine, jeudi 24 février. Les conséquences sur les prix du pétrole ne se sont pas fait attendre : le baril de Brent de franchi la barre des 100 dollars, s’établissant à 103,43 dollars, soit une hausse assez spectaculaire de 6,81 % par rapport à la veille. Même tendance pour le WTI (West Texas Intermediate), qui prend 6,43 % et culmine à 98,02 dollars. Ces sommets n’avaient pas été atteints depuis août 2014.

Pourquoi la guerre en Ukraine fait-elle flamber les prix du pétrole ?

Pourquoi une telle hausse ? La Russie est le deuxième exportateur mondial de pétrole après l’Arabie saoudite. Or, les pays occidentaux condamnent unanimement cette guerre et ont prévu de prendre des sanctions contre Moscou. L’offre russe de pétrole peut donc disparaître du jour au lendemain, dans un contexte où la production de pétrole est déjà insuffisante pour répondre à la demande mondiale. Les pays de l’OPEP vont avoir bien du mal à produire davantage pour compenser, sachant qu’ils peinent déjà à tenir leurs objectifs actuels de production.

Selon certains analystes, le prix du pétrole devrait rester au-delà des 100 dollars le temps que des sources alternatives majeures soient disponibles. Les regards se tournent notamment vers Téhéran. Si un accord sur le nucléaire iranien venait à être conclu, l’Iran serait de nouveau en mesure d’exporter son or noir. Davantage de pétrole serait alors disponible sur les marchés, ce qui pourrait limiter la hausse des prix.

> A lire aussi : Prix du baril de pétrole et conflit Russie – Ukraine : quel lien ?

Quelles conséquences sur le prix du fioul ?

Au-delà de la situation en Ukraine, les prix du pétrole sont en forte augmentation depuis le début de l’année 2022. L’offre reste toujours faible face à une demande mondiale plus forte que prévue en raison de la croissance économique. Le prix des produits dérivés du pétrole se mettent donc à flamber. Les propriétaires de chaudière au fioul l’ont bien constaté, tout comme les automobilistes qui doivent parfois payer jusqu’à 2 euros leur litre d’essence.

En ce jeudi 24 février, le prix du fioul s’établit à 1 163 euros les 1 000 litres, soit 27 euros de plus que lundi et 158 euros de plus que la première semaine de janvier ! Dans ce contexte de flambée des prix du pétrole et du fioul, il est temps de remplir vos cuves. En effet, si le conflit russo-ukrainien venait à s’étendre ou à s’intensifier, les prix du pétrole – et donc du fioul – continueraient leur escalade.

 

 

~~debut_liens_preview~~
https://www.fioulmarket.fr/actualites/augmentation-du-fioul-le-bilan-du-mois-de-janvier https://www.fioulmarket.fr/actualites/prix-du-carburant-en-hausse-l-essence-flirte-avec-la-barre-des-2-euros-le-litre https://www.fioulmarket.fr/actualites/quelles-sont-les-decisions-prises-lors-des-reunions-de-l-opep
~~fin_liens_preview~~