App/hinclude.html.twig

Prix du fioul : quelle évolution au 2e trimestre 2019 ?

Évolutions et tendances des prix moyens du fioul

Publié le 03/07/2019 à 10h04

Après une première partie d’année qui avait vu le cours du pétrole grimper en flèche suite à la baisse de production de l'OPEP, la situation s’est complètement inversée au cours du deuxième trimestre, avec des prix qui sont repartis à la baisse. Nous analysons cette évolution dans les lignes qui suivent.

courbe fuel 2 trimestre 2019

S’il est particulièrement intéressant de surveiller l’évolution du prix du fioul, c’est parce que de très importantes variations peuvent survenir en l’espace de quelques mois à peine. Nous en avons encore eu une illustration depuis le début de cette année.

Une baisse constante depuis fin avril

Alors que les derniers mois de l’année 2018 ont été marqués par une importante baisse des prix du fioul, ceux-ci sont remontés en flèche dès le mois de janvier 2019, notamment en raison de l’entrée en vigueur de la limitation de la production de pétrole des pays de l’OPEP. Durant tout le premier trimestre, les prix n’ont fait qu’augmenter.

Toutefois, depuis la fin du mois d’avril, ce mouvement s’est à nouveau inversé, comme on peut le voir dans le tableau ci-dessous.

SEMAINE

PRIX DU FIOUL (1000L)

VARIATION

Semaine du 1er avril

928 €

/

Semaine du 8 avril

934 €

+ 6 €

Semaine du 15 avril

942 €

+ 8 €

Semaine du 22 avril

968 €

+ 26 €

Semaine du 29 avril

973 €

+ 5 €

Semaine du 1er mai

955 €

- 18 €

Semaine du 6 mai

951 €

- 4 €

Semaine du 13 mai

953 €

+2 €

Semaine du 20 mai

953 €

/

Semaine du 27 mai

936 €

- 17 €

Semaine du 1er juin

930 €

- 6 €

Semaine du 3 juin

919 €

- 11 €

Semaine du 10 juin

904 €

- 15 €

Semaine du 17 juin

885 €

- 19 €

Semaine du 24 juin

890 €

+ 5 €

On constate donc qu’à partir de la fin du mois d’avril, les prix du fioul ont commencé à baisser de manière quasiment ininterrompue, passant de 973 € les 1000 litres le 29 avril à 885 euros pour la même quantité le 17 juin. Sur l’ensemble de cette période, seules deux légères augmentations ont eu lieu :

  • + 2 euros la semaine du 13 mai ;
  • + 5 euros la semaine du 24 juin.

Étant donné l’importante fluctuation du prix du fioul, liée aux tensions sur le marché du pétrole, nous ne pouvons que vous inciter à faire vos réserves de fioul dès maintenant !

Une guerre commerciale qui pèse sur la demande

Qu’est-ce qui explique cette évolution du prix du fioul au cours du 2e trimestre ? Elle est principalement liée à l’instabilité qui règne sur le marché pétrolier. En effet, le cours du pétrole est le principal facteur qui influence le prix du fioul. Or, ce cours est très dépendant de l’offre et de la demande mondiales. Si l’offre est beaucoup plus importante que la demande, les prix ont tendance à baisser. À l’inverse, lorsque l’offre n’est pas suffisante pour répondre à la demande, les prix augmentent.

Au cours de ce deuxième trimestre, le marché est parvenu à résorber la baisse de l’offre consécutive à la décision de l’OPEP de réduire sa production de pétrole de 1,2 million de barils par jour. Mais les guerres commerciales entamées par les États-Unis, notamment contre la Chine, ont porté un sérieux coup à la demande mondiale en pétrole. Cette baisse, conjuguée à l’augmentation de la production américaine, a conduit à une situation de surabondance de pétrole. En fin de période, les importantes tensions entre l’Iran et les États-Unis ont toutefois redonné un petit coup de fouet au cours du pétrole, qui a connu un léger sursaut. Seul l’avenir permettra de dire si celui-ci est passager ou non.

 

Pour aller plus loin :