App/hinclude.html.twig

Prix du fioul domestique : semaine du 19 octobre 2020

Évolutions et tendances des prix moyens du fioul

Publié le 19/10/2020 à 17h00

Cette semaine, les prix du fioul domestique sont stables à 670 euros, comme la semaine dernière. Après deux semaines de légères hausses, les prix semblent se stabiliser. L’accélération de la pandémie du Covid-19 et la réunion mensuelle de l’OPEP+ vont venir dicter les cours du pétrole ces prochaines semaines et se répercuter sur les cours du fioul domestique.

 

Les conseils de Fiouly : pensez à faire vos réserves pour cet hiver

Le froid arrive à grand pas en France, les nuits s’allongent et les journées se raccourcissent, assurez-vous d’être bien au chaud et anticipez une éventuelle panne de votre chaudière à fioul. C’est le moment idéal pour commander votre fioul : vous pouvez recevoir votre commande rapidement et profiter d’un prix encore bas !


 

 

L’accélération de la pandémie du Covid-19

Lors de la clôture de vendredi dernier, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre s’est établi à 42,93 dollars.

Le marché de l’or noir doit faire face à la deuxième vague de la pandémie qui impacte fortement la demande.

La mise en place de mesure restrictives se fait sentir en Europe avec l’instauration d’un couvre-feu en France pour la région parisienne et les 8 grandes métropoles.

La Belgique a également suivi le même mouvement en instaurant un couvre-feu sur une plage horaire moins importante qu’en France (de minuit à cinq heures).

D’autres pays comme l’Italie envisage d’installer un couvre-feu, les réunions sont interdites au Royaume-Uni, des villes sont bouclées en Espagne, les établissements de la capitale en Allemagne sont obligés de fermer entre 23 heures et 6 heures.

Depuis le début de la pandémie du Covid-19, l’Europe compte plus de 250 000 morts, et plus de 8 000 morts la semaine dernière, un bilan qui n’avait pas été aperçu depuis mai dernier.

L’Organisation Mondiale de la Santé déclare la situation « très préoccupante » en Europe.

 

Les décisions de L’OPEP+

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés (OPEP+) doivent faire face à la surproduction de certains pays retardataires réalisée les mois précédents.

Depuis avril, les membres de l’OPEP+ sont censés respecter l’accord de limitation de production afin de compenser la baisse de la demande.

Ils avaient décidé de prendre des mesures drastiques en réduisant leur production à 9 millions de barils par jour en avril pour ensuite réduire à 7,7 mbj au 1 août (sauf pour les retardataires). Les prévisions pour 2021 sont de réduire progressivement ces coupes pour passer à 5,8 mbj de réduction pour l’ensemble des pays de L’OPEP+ jusqu’à l’horizon 2022.

Le but actuellement pour chaque pays de l’OPEP+ est d’adapter l’offre au plus près du niveau de la demande même si tous les pays ne sont pas tous en phase avec cette décision.

Les pays de L’OPEP+ vont se réunir aujourd’hui pour leur réunion en visioconférence mensuel afin de décider des prochaines marches à suivre en ce qui concerne les mesures de production de pétrole.

Les analystes jugent la réduction de coupe de production prévue en janvier trop précipitée à la vue de l’évolution de la situation actuelle. Cette critique est totalement justifiée puisque la demande ne fait que baisser et les mesures restrictives mondiales généralisées entravent le marché de l’or noir.

Nous vous tiendrons informé de l’évolution de la situation pour les semaines à venir ainsi que des répercussions sur le marché du fioul domestique.

Evolution des prix du fioul domestique

Prix du fioul par rapport à 

Évolution

Tendance

La semaine dernière 

Hausse

  +5€

Le mois dernier 

Hausse

 +7€

Les 3 derniers mois 

Baisse

 -45€

Les 6 derniers mois 

Baisse

 -56€

L'année dernière 

Baisse

 -238€

Prix du fioul Fioulmarket

Retrouvez la moyenne des prix du fioul domestique en France et par région pour 1000 litres de fioul domestique.

Nom de la région 

Prix du fioul aujourd'hui 

Tendance par rapport à la semaine dernière 

Bretagne 

652€ / 1000 litres 

Hausse

Île-de-France 

647€ / 1000 litres  

Hausse

Provence-Alpes-Côte d'Azur 

674€ / 1000 litres

Hausse

Normandie 

666€ / 1000 litres 

Hausse

Bourgogne-Franche-Comte 

667€ / 1000 litres  

Hausse

Hauts-de-France 

660€ / 1000 litres  

Hausse

Pays-de-la-Loire 

660€ / 1000 litres

Hausse

Nouvelle Aquitaine 

677€ / 1000 litres  

Hausse

Occitanie 

695€ / 1000 litres

Hausse

Auvergne-Rhône-Alpes 

681€ / 1000 litres

Hausse

Centre-Val-de-Loire 

664€ / 1000 litres 

Hausse

Grand-Est 

678€ / 1000 litres 

Hausse

 

 

Retrouvez aussi toutes nos actualités sur notre page Facebook et Twitter.