App/hinclude.html.twig

Vente flash exceptionnelle

Du 25 au 30 septembre

20Offerts tous les 1000L commandés

-40
-60
-20
-20
-60
-20

Prix du fioul domestique : semaine du 14 septembre 2020

Évolutions et tendances des prix moyens du fioul

Publié le 14/09/2020 à 17h00

Le prix du fioul domestique est en baisse cette semaine. Il est passé de 680 euros pour 1000 litres la semaine dernière à 666 euros pour 1000 litres cette semaine, soit une baisse de 14 euros.

La pandémie du Covid-19 impacte de nouveau le marché du pétrole avec le développement de nouveaux cas partout dans le monde.

Les conseils de Fiouly : des prix du fioul jamais vus depuis plus de 3 ans

Les prix du fioul n’ont pas été aussi bas depuis plus de 3 ans.

Profitez de ces prix très attractifs pour faire vos réserves avant le retour du froid ! Faites attention, les prix du fioul risque fortement d’augmenter d’ici fin septembre.

 

 

Le Covid-19 impacte fortement la demande d’or noir

 

Le cours du pétrole brut suit une tendance baissière depuis le début du mois de septembre. Le baril de Brent de la mer du NORD a perdu de 2 % sur l’ensemble de la semaine dernière pour s’établir en dessous de la barre des 40 dollars (39,83 dollars) lors de la clôture jeudi.

L’accélération du nombre de nouveaux de cas Covid-19 partout dans le globe et notamment en Europe inquiète les marchés et les investisseurs.

Malgré le déconfinement global, la demande en pétrole brut reste faible. Cette demande est loin de satisfaire l’offre abondante des pays de l’Organisations des pays exportateurs de pétrole et leurs alliés (OPEP+). Ils risquent de devoir de nouveau faire face un encombrement des espaces de stockages qui pourrait entraîner une chute des prix.

Lors de leur dernière réunion mensuelle virtuelle, l’OPEP+ avait décidé de maintenir la baisse de production face à l’urgence de la situation mondiale actuelle.

Cependant, les quotas imposés par l’organisation n’ont pas été faciles à appliquer pour tous les pays membres, notamment l’Irak qui devait compenser la surproduction faite lors de la première vague de la pandémie du Covid-19.

En outre, les Émirats arabes unis ont pompés des quantités bien plus importantes que prévues et ont dépassés les limites de production prévues en juillet.

Le non-respect de l’accord par les EAU influe directement sur les prix du pétrole et remet en question la faisabilité de cet accord comme le soutien le directeur de RS Energy Group, Bill Farren-Price, à Bloomberg : « Lorsque l’un des principaux pays du Golfe ne parvient pas à atteindre son objectif de conformité, cela soulève des questions sur la durabilité de l’ensemble du projet de réduction ».

La prochaine réunion de l’OPEP et leurs alliés se tiendra cette semaine, le 17 septembre, des décisions y seront prises face au non-respect de l’accord de réduction de l’offre par certains membres.

La pandémie a donc fortement contribué à créer un réel déséquilibre entre l’offre et la demande.

Néanmoins, les prix devraient repartir à la hausse d’ici fin septembre comme le souligne le spécialiste Phil Flynn de Price Futures Group : "la correction" intervenue sur les prix de l'or noir "devrait se terminer". "Cela va être encore cahoteux, mais septembre devrait jeter les bases d'une remontée en novembre et en décembre".

Les prix de l’or noir ont été également touchés par le Koweït qui a baissé ses prix de ventes d’octobre pour l’Asie juste après l’abaissement des prix du baril Saoudien par la société Aramco.

Evolution des prix du fioul domestique

Prix du fioul par rapport à 

Évolution

Tendance

La semaine dernière 

Stable

  -20€

Le mois dernier 

Baisse

 -21€

Les 3 derniers mois 

Baisse

 -63€

Les 6 derniers mois 

Baisse

 -109€

L'année dernière 

Baisse

 -245€

Prix du fioul Fioulmarket

Retrouvez la moyenne des prix du fioul domestique en France et par région pour 1000 litres de fioul domestique.

Nom de la région 

Prix du fioul aujourd'hui 

Tendance par rapport à la semaine dernière 

Bretagne 

652€ / 1000 litres 

Baisse

Île-de-France 

635€ / 1000 litres  

Baisse

Provence-Alpes-Côte d'Azur 

673€ / 1000 litres

Baisse

Normandie 

665€ / 1000 litres 

Baisse

Bourgogne-Franche-Comte 

665€ / 1000 litres  

Baisse

Hauts-de-France 

648€ / 1000 litres  

Baisse

Pays-de-la-Loire 

661€ / 1000 litres

Baisse

Nouvelle Aquitaine 

680€ / 1000 litres  

Baisse

Occitanie 

683€ / 1000 litres

Baisse

Auvergne-Rhône-Alpes 

674€ / 1000 litres

Baisse

Centre-Val-de-Loire 

662€ / 1000 litres 

Baisse

Grand-Est 

679€ / 1000 litres 

Baisse

 

 

Retrouvez aussi toutes nos actualités sur notre page Facebook et Twitter.