App/hinclude.html.twig

Prix du fioul domestique : semaine du 10 février 2020

Actualités du fioul

Publié le 10/02/2020 à 17h00

Les prix du fioul domestiques sont toujours au plus bas cette semaine. Ils sont cette semaine fixés à 846€ /1000L en moyenne soit une baisse de 3 euros. Les prix du Brent de la mer du nord sont passés sous la barre des 55$ le baril, un niveau qui n’avait pas été vu depuis le début de l’année 2019.

Si vous n’avez pas encore rempli votre cuve, c’est le moment idéal pour profiter de la baisse des prix.

Les conseils de Fiouly : c’est le moment de commander !

Les prix du fioul domestique sont ne cessent de baisser. On observe une réduction de l’ordre de 100€/1000L depuis début janvier sur Fioulmarket. Cette baisse s’explique par l’incertitude liée au coronavirus et l’impact de la maladie sur la consommation de la Chine, premier pays importateur de pétrole brut.  

Même si la situation reste incertaine, un ralentissement de la crise sanitaire en Chine ainsi qu’un accord entre les principaux pays exportateurs de pétrole pour réduire la production pourraient faire remonter les cours du pétrole.

Coronavirus : un apaisement des craintes ?

L’impact du virus chinois sur les prix du pétrole a été important ces dernières semaines. Depuis son apparition, la deuxième puissance mondiale a dû stopper bon nombre de ses activités commerciales et a réduit sa consommation de pétrole brut.

La Chine, que l’on décrit comme « l’atelier du monde », consommait l’année dernière 14,5 millions de barils par jour sur un marché total de 100 millions de barils.

La propagation rapide du virus a inquiété les analystes qui ont anticipé d’importantes baisses de la consommation qui pourraient s’élever à environ 3 millions de barils par jour.

Ces estimations alarmantes ont entraîné une crainte chez de nombreux investisseurs ce qui a entraîné une chute des marchés.

Il s’avère cependant que l’impact du virus sur la consommation sera probablement moins important que la plupart des estimations des analystes.

Cette constatation ainsi que la volonté de l’OPEP de réduire la production de pétrole pour enrayer la chute des cours avait fait remonter les cours jeudi dernier.

L’OPEP et la Russie peinent à trouver un accord.

L’Organisation des pays exportateurs de pétrole ainsi que son partenaire russe se sont réunis la semaine dernière pour discuter d’une future coupe de la production de pétrole pour enrayer la chute des cours.

Les cours étaient à la hausse jeudi en début de séance, menée par l’espérance d’une accentuation et d’une prolongation des limitations de production de la part de l’OPEP selon Neil Wilson, de Markets.com.

La Russie s’est cependant opposée à la recommandation de son comité technique de réduire de 600 000 barils la production de pétrole pour compenser la baisse des prix.

Cette recommandation technique est déjà bien en deçà des recommandations de l’Arabie Saoudite qui désirait une baisse de la production de l’ordre de 800 000 à 1 million de barils par jour.

Les investisseurs ont déjà questionné ce compromis visant une réduction de la production de l’ordre de 600 000 barils par jour.

La Russie aurait demandé un délai supplémentaire pour les négociations.

Cette absence de décision maintient un cours du pétrole relativement bas.

Ils pourraient toutefois repartir à la hausse si tous les membres de l’OPEP + trouvaient un accord en faveur d’une baisse de la production.

Evolution des prix du fioul domestique

Prix du fioul par rapport à 

Évolution

Tendance

La semaine dernière 

Baisse

 -3€

Le mois dernier 

Baisse

 -101€

Les 3 derniers mois 

Baisse

-52€

Les 6 derniers mois 

Baisse

 -33€

L'année dernière 

Baisse

 -70€

Prix du fioul Fioulmarket

Retrouvez la moyenne des prix du fioul domestique en France et par région pour 1000 litres de fioul domestique.

Nom de la région 

Prix du fioul aujourd'hui 

Tendance par rapport à la semaine dernière 

Bretagne 

840€ / 1000 litres 

Baisse

Île-de-France 

833€ / 1000 litres 

Baisse

Provence-Alpes-Côte d'Azur 

840€ / 1000 litres 

Baisse

Normandie 

840€ / 1000 litres 

Baisse

Bourgogne-Franche-Comte 

846€ / 1000 litres 

Baisse

Hauts-de-France 

839€ / 1000 litres 

Baisse

Pays-de-la-Loire 

852€ / 1000 litres 

Baisse

Nouvelle Aquitaine 

854€ / 1000 litres 

Baisse

Occitanie 

857€ / 1000 litres 

Baisse

Auvergne-Rhône-Alpes 

847€ / 1000 litres 

Baisse

Centre-Val-de-Loire 

855€ / 1000 litres 

Baisse

Grand-Est 

850€ / 1000 litres 

Baisse

 

 

 

Retrouvez aussi toutes nos actualités sur notre page Facebook et Twitter.

 

A lire aussi :