Prix du fioul : à quoi s’attendre dans les prochains mois ?

Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

Publié le 09/11/2018 à 09h29 mis à jour le 15/11/2018 à 17h21

Les prix du fioul sont assez élevés en ce moment. Mais, aux portes de l’hiver, comment peut-on évaluer leur évolution prochaine ? En se basant sur les changements fiscaux à venir mais aussi sur la géopolitique mondiale, nous vous dégageons quelques pistes.

En augmentation constante depuis plusieurs mois, le prix du fioul peut-il encore évoluer à la hausse dans les prochains mois ? Malheureusement pour le consommateur français, deux événements principaux risquent en effet d’avoir un impact important sur les prix du fioul au cours des prochains mois : la facture devrait logiquement encore augmenter.

L’entrée en vigueur des sanctions contre l’Iran

Le premier événement qui risque d’impacter sérieusement le prix du fioul est l’entrée en vigueur, ce 4 novembre, de la deuxième vague de sanctions des Etats-Unis contre l’Iran. Ces sanctions, qui concernent principalement le secteur pétrolier et gazier, se composent de différentes mesures :

  • arrêt de l’importation de pétrole iranien vers les Etats-Unis ;
  • mesures de restriction contre les pays ou les entreprises qui continueraient à acheter du pétrole en Iran ou à commercer avec ce pays.

Comme annoncé par les autorités américaines, le but de ces mesures est de réduire à zéro les ventes de pétrole iranien. Or, l’Iran étant l’un des cinq plus importants producteurs de pétrole au monde, il faut s’attendre à une importante chute de l’offre globale de pétrole. En raison de la loi de l’offre et de la demande, les prix du pétrole devraient ainsi partir à la hausse. L’évolution du prix du fioul suivra également la même courbe.

Pour éviter une hausse des prix, l’Iran pourrait faire affaire avec la Russie, ou encore vendre son pétrole à des privés sur le marché boursier. En outre, une augmentation de la production des autres pays producteurs de pétrole pourrait également contribuer à diminuer les prix. Mais ces différentes mesures sont soit peu probables, soit insuffisantes pour contrer la baisse de la production mondiale.

Les changements fiscaux dès janvier 2019

En France, cette hausse des prix du fioul liée à la diminution de l’offre mondiale causée par les sanctions américaines contre l’Iran se doublera d’une augmentation des taxes sur les produits pétroliers. Deux taxes seront en effet revues à la hausse dès 2019 :

  • la contribution climat-énergie : augmentée de 10,40 € par tonne de CO;
  • la Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Energétiques (TICPE) : pour une commande de 2000 litres de fioul, la TICPE augmentera de 66,24 €.

Notez que ces taxes continueront à augmenter graduellement jusqu’en 2022. Le Plan climat mis au point par le gouvernement français accorde en effet une place importante à la fiscalité sur les énergies fossiles. Des mesures similaires sont notamment appliquées au gaz.

N’attendez pas l’arrivée de ces changements : passez votre commande de fioul dès maintenant sur Fioulmarket.

 

Pour aller plus loin :