Prix des énergies de chauffage : les tendances au premier trimestre 2017

Publié : 6 juillet 2017 - Mis à jour : 18 novembre 2017 - Actualités du fioul

Le prix des énergies de chauffage varie selon l’offre et la demande, mais aussi selon la saison. Quelle était la tendance des prix des énergies au premier trimestre 2017 ? Fioulmarket.fr vous dit tout.

Prix des énergies de chauffage en mars 2017

Prix des énergies de chauffage au premier trimestre 2017

La tendance reste la même par rapport aux données de GRDF dévoilées en décembre 2016. Les granulés de bois sont toujours le combustible le plus abordable, suivis par le gaz naturel, le fioul domestique, le propane et l’électricité.

En janvier 2017, le prix de la plupart des énergies a augmenté. L’électricité a été épargnée par cette hausse mais elle reste néanmoins l’énergie de chauffage la plus chère du marché. Dès le mois de février, les prix ont commencé à redescendre, sauf pour le propane qui a subi une hausse de 4 %. L’électricité et les granulés de bois sont quant à eux, restés stables.

Le prix des énergies en mars 2017 :

Énergie de chauffage

Prix des énergies de chauffage (c€/kWhPCI)

Granulés de bois5,92
Gaz naturel7,11
Fioul domestique7,51
Propane12,56
Électricité15,89

Source : GRDF

 

L’évolution des prix des énergies

Entre le 1er trimestre 2016 et le 1er trimestre 2017, on note plusieurs évolutions dans le prix des énergies. Au 1er trimestre 2016, le fioul domestique était l’énergie de chauffage la plus abordable du marché. Les granulés de bois prenaient alors la 2e place, suivis par le gaz naturel, le propane et l’électricité. Cette dernière coûtait d’ailleurs plus cher qu’en ce début d’année 2017 (+ 1,1 % de différence).

Énergie de chauffage

Évolution du prix des énergies entre le 1er trimestre 2016 et le 1er trimestre 2017

Granulés de bois+ 0,34 %
Gaz naturel+ 4,58 %
Fioul domestique+ 35,80 %
Propane+ 2,94
Électricité- 1,12%

Source : GRDF

 

Entre le 1er trimestre 2016 et le 1er trimestre 2017, toutes les énergies – sauf l’électricité - ont vu leur prix augmenter. L’énergie ayant subi la plus grande augmentation entre ces deux trimestres est le fioul domestique, avec une progression moyenne de 35,8 %.

 

Pourquoi le prix du fioul a-t-il augmenté ?

Entre janvier 2016 et décembre 2016, le prix du fioul a ainsi augmenté pour atteindre son plus haut niveau depuis novembre 2014, en janvier 2017. La vague de froid qui a touché la France en ce début d’année ainsi que la mise en place de l’accord de réduction de la production de pétrole par les pays membres de l’OPEP ont grandement influencé ces prix.

Or, depuis février, le prix du fioul a plutôt tendance à baisser tandis que le pays sort de l’hiver. Même si l’accord historique de l’OPEP a été reconduit pour 18 mois, les stocks mondiaux ne semblent pas baisser de façon importante, ce qui accentue la baisse du prix du fioul.

 

 

Pour aller plus loin :