Plafond chauffant : est-ce vraiment efficace puisque la chaleur monte ?

7 avril 2016 - Equipements chauffage au fioul domestique

Au moment de choisir son système de chauffage, l’encombrement de l’espace est l’un des critères de sélection. Apparu dans les pays scandinaves, le plafond chauffant est l’une des nombreuses installations de chauffage pour les logements neufs ou rénovés. Éprouvé au cours des rudes hivers nordiques, comment fonctionne le plafond chauffant ?

Principe du plafond chauffant

Le principe de fonctionnement du plafond chauffant s’apparente à celui du chauffage au sol. Concrètement, deux types de plafonds chauffants sont sur le marché :

  • Le plafond rayonnant électrique équipé de résistances électriques ;
  • Le plafond chauffant rafraîchissant hydraulique : l’eau chaude circule dans un réseau de tubes fixés au plafond.

Contrairement au chauffage au sol et aux plinthes chauffantes, le chauffage par le plafond ne rencontre aucun obstacle, comme un meuble ou un tapis, pour diffuser la chaleur. Cependant, pour limiter les consommations énergétiques excessives et les déperditions de chaleur par le haut, les plafonds existants doivent être isolés par des panneaux isolants, comme la laine de verre. D’ailleurs, une bonne isolation de l’ensemble du logement (mur, fenêtre…) garantit la qualité de cette solution de chauffage et la sensation de confort thermique.

Plafond chauffant rayonnant et sensation de confort thermique

Révisons nos cours de physique : l’air chaud monte car il est plus léger que l’air froid. Dès lors, est-ce bien pertinent de chauffer son logement par le plafond ? Le plafond chauffant émet une chaleur équivalente à celle d’un plancher chauffant. Grâce à un plafond rayonnant, on se chauffe comme on s’éclaire : plus de 80 % de la chaleur est diffusée uniformément vers le bas grâce au rayonnement infrarouge.

Outre une sensation homogène de chaleur dans l’ensemble du logement, le plafond chauffant monte rapidement en température. Associé à un thermostat, voire un détecteur de présence, il est possible de réaliser jusqu’à 15 % d’économies d’énergie.

Plafond chauffant hydraulique, la solution pour les étés frais

Pour un confort thermique à toutes les saisons, le plafond chauffant hydraulique est la solution réversible qui permet d’apporter de la fraîcheur dans le logement. Alimentée par une pompe à chaleur réversible, ce système de chauffage fonctionne en circuit fermé et se régule en prenant en compte la température extérieure, la température de l’eau, la température de la pièce et le taux d’humidité de l’air ambiant.

Les contraintes au développement du plafond chauffant

Même si l’efficacité du plafond chauffant est reconnue, voire meilleure que celle du plancher chauffant, deux contraintes freinent son développement :

  • Le coût d’installation compris entre 70 et 110 € au m² selon la surface ;
  • La hauteur minimale pour éviter les risques d’inconfort, soit 2,40 mètres entre le sol et la sous-face.

Pour aller plus loin :