App/hinclude.html.twig

Peut-on garder sa chaudière fioul après 2022 ?

Equipements chauffage au fioul domestique

Publié le 15/04/2021 à 16h58

chaudière au fioul

Voilà une question qui inquiète les 3,5 millions de ménages chauffés au fioul : vais-je pouvoir conserver ma chaudière après le 1er janvier 2022 ? Oui, mais vous ne pourrez plus la remplacer par un système du même type.

Que deviennent les chaudières au fioul à partir de 2022 ?

Le 1er janvier 2022, il sera interdit d'installer des chaudières au fioul domestique fossile, que ce soit dans des logements neufs ou pour remplacer une chaudière défaillante. L'objectif de ce décret : diminuer les gaz à effet de serre provenant du bâtiment. Une décision qui inquiète cependant les 3,5 millions de foyers équipés avec ce système de chauffage, utilisé principalement en zone rurale et par les ménages modestes.

La FF3C (Fédération française des combustibles, carburants et chauffage) tient cependant à rassurer les utilisateurs : ils n'auront pas à changer nécessairement de chaudière d'ici quelques mois. Ce n'est pas le chauffage au fioul qui est interdit, mais bien l'installation de nouvelles chaudières de ce type. Les interventions de maintenance (comme le changement du brûleur, par exemple), qui sont effectuées dans le cadre du contrat d'entretien, sont toujours possibles.

À lire aussi : Le décret qui interdit l'installation des chaudières au fioul

 

 

Par quel système remplacer votre chaudière au fioul ?

Que faire si votre chaudière au fioul rend l'âme ? Jusqu'au 31 décembre 2021, deux possibilités s'offrent à vous :

  • le remplacement par une chaudière fioul de très haute performance énergétique (classe énergétique A) ;
  • le remplacement par une chaudière de haute performance (classe A ou B).

À partir du 1er janvier 2022, en revanche, vous devrez la remplacer par une chaudière de type fioul (classe A) fonctionnant uniquement au biofioul (F30), à base de colza. Si vous optez pour une combinaison pompe à chaleur (PAC) / chaudière fioul (la chaudière prend le relais de la PAC en cas de froid intense, par exemple), il est possible de continuer à utiliser le fioul domestique actuel ou bien du biofioul. Seule condition : changer le brûleur de votre chaudière. Pour cela, il faut compter environ 800 euros.

Vous pouvez également changer complètement de mode de chauffage et passer à la pompe à chaleur aérothermique ou géothermique, au chauffage électrique ou encore à la chaudière à granulés.

Le décret prévoit, en outre, quelques exemptions permettant d'installer une chaudière au fioul domestique classique même après 2022. Ces exemptions s'appliquent "en cas d’impossibilité technique liée aux caractéristiques du bâtiment, ou en cas d’absence de solution de raccordement à des réseaux de chaleur ou de gaz naturel. Ou encore lorsque l’installation d’un nouvel équipement nécessite des travaux de renforcement sur le réseau de distribution publique d’électricité."

La transition entre les chaudières au fioul domestique et les autres modes de chauffage plus écologiques devrait donc s'effectuer en douceur.

À lire aussi : Le biocarburant, comme alternative pour les chaudières au fioul

 

~~debut_liens_preview~~
https://www.fioulmarket.fr/astuces-conseils/economies-energie/comment-limiter-sa-consommation-de-fioul-en-hiver https://www.fioulmarket.fr/actualites/le-fioul-2e-energie-la-moins-chere-du-marche-en-2020 https://www.fioulmarket.fr/actualites/le-senat-soutient-le-biofioul-a-travers-un-taux-incitatif-de-ticpe
~~fin_liens_preview~~