Pétrole : comment la consommation chinoise influence-t-elle les prix ?

Guide pratique

Publié le 20/03/2019 à 09h51

Premier importateur de pétrole au monde, la Chine a une influence importante sur l’équilibre global entre l’offre et la demande. Or, c’est cet équilibre qui régit en bonne partie le cours du pétrole et donc le prix du fioul. Explications.

Comment des phénomènes qui ont lieu à l’autre bout du monde peuvent-ils avoir une influence concrète sur notre vie de tous les jours en France ? Dans une économie mondialisée, c’est une chose assez courante. Ainsi, le cours du pétrole et, donc, le prix du fioul, peuvent être très influencés par des événements lointains, mais aussi par la manière dont évoluent les principales économies mondiales.

La consommation chinoise de pétrole

Parmi celles-ci, la Chine joue un rôle capital dans l’évolution du cours du pétrole. En effet, il s’agit du premier pays importateur de pétrole au monde, avec 423 millions de tonnes. La Chine a dépassé les Etats-Unis à cette première place en 2017. Ceci est dû en grande partie à l’augmentation de la production intérieure aux Etats-Unis, qui leur permet d’être moins dépendants des importations. D’un autre côté, la Chine voit également sa consommation de pétrole augmenter pour des raisons structurelles.

La mutation de l’économie chinoise

Au cours des dernières années, la Chine a entamé un mutation importante de son économie. Aujourd’hui, elle est encore très dépendante du charbon. Mais la part de pétrole dans le mix énergétique chinois est de plus en plus importante. Même si, à terme, le pays se tournera de plus en plus vers les énergies renouvelables et le gaz naturel, la croissance de la consommation de pétrole sera encore importante au cours des prochaines années. Si l’offre peine à suivre cette hausse de la demande, la consommation de pétrole de la Chine pourrait donc entraîner une augmentation du cours du pétrole et des prix du fioul.

On note aussi que les produits pétroliers lourds (diesel, fioul) perdent du terrain en Chine par rapport aux produits plus raffinés. La demande en essence a ainsi explosé en Chine.

Une baisse de la demande chinoise a de lourdes conséquences

Toutefois, malgré cette tendance générale à la hausse de la consommation de pétrole en Chine, on assiste parfois à des passages à vide de l’économie chinoise. Or, vu l’importance de la Chine sur le marché mondial du pétrole, ceux-ci entraînent directement une situation de surabondance : l’offre excède la demande et le cours du pétrole a tendance à chuter.

C’est la situation à laquelle on a assisté en début d’année, lorsque l’activité industrielle chinoise a été ralentie en même temps que la production américaine explosait. Dans cette situation, un déséquilibre est créé entre l’offre et la demande et les prix chutent. Cela se traduit également dans les prix des produits pétroliers raffinés comme le fioul.

Pour aller plus loin :