Matériaux d’isolation thermique : comment les choisir ?

27 juin 2013 - Equipements chauffage au fioul domestique

Vous souhaitez réaliser des travaux afin d’améliorer l’isolation de votre logement ?
Qu’il s’agisse d’une isolation thermique par l’intérieur ou d’une isolation thermique par l’extérieur, il est important de choisir le bon isolant pour réaliser votre projet.
Faites le point sur les matériaux d’isolation thermique avec fioulmarket.fr.

Qu’est-ce que l’isolation thermique 

L’isolation thermique permet conserver la chaleur au sein d’un logement l’hiver ou d’empêcher la fraîcheur de s’évacuer durant l’été.

Il s’agit d’une véritable « barrière » physique que l’on crée au moyen de matériaux isolants. Leurs propriétés permettent de limiter les échanges thermiques entre l’intérieur et l’extérieur du logement.
L’isolation peut se faire de différentes manières. Vous pouvez ainsi améliorer l’isolation des murs, l’isolation des sols ou encore celle de la toiture. A cela peut s’ajouter un travail sur l’isolation des ouvertures comme les portes et les fenêtres qui sont aussi des vecteurs d’échanges et de déperditions thermiques.
Améliorer l’isolation de son logement est un excellent moyen de limiter sa consommation de fioul domestique et d’alléger sa facture de chauffage. En effet, un logement bien isolé permet souvent de baisser la température de son chauffage. Cela constitue un véritable apport de confort au quotidien.  

Choisir son isolant : les clés 

Laine de verre, laine de chanvre, ouate de cellulose, laine de bois, laine de roche, perlite, la fibre de coco ou polystyrène expansé... Il existe une multitude de matériaux d’isolation thermique sur le marché.
Savoir lesquels privilégier pour améliorer l’isolation de son habitation est parfois difficile. Il arrive souvent que le prix ou la marque soient les premiers moteurs de choix d’un produit, mais il est important de ne pas se limiter à ces aspects. Voici quelques éléments et critères à prendre en compte avant de faire son choix :

Bien délimiter votre projet d’isolation

Il est primordial de déterminer le type de travaux d’isolation que vous souhaitez réaliser. En effet, un même matériau ne sera pas nécessairement optimal pour une isolation des combles et une isolation des sols. De la même manière, une isolation par l’intérieur et une isolation par l’extérieur ne répondent pas forcément aux mêmes exigences.

Choisir des matériaux qui ont une bonne résistance thermique

Chaque isolant a des caractéristiques techniques qui lui sont propres. La résistance thermique d’un produit se matérialise par l’indicateur « R », que l’on peut retrouver sur les étiquettes des produits. La résistance thermique est définie en fonction de l’épaisseur du produit et de sa conductivité thermique, dite « lamda ». La conductivité désigne la quantité de chaleur qui peut être transférée à un matériau au cours d’un lapse d temps donné.
En pratique, plus la valeur de « R » est importante, plus les propriétés isolantes du matériau sont satisfaisantes.

Envisager votre projet d’isolation sur le long terme

Des travaux d’isolation représentent généralement un investissement conséquent. A ce titre, il est important de choisir des matériaux d’isolation thermique qui conserveront leurs propriétés durant de nombreuses années afin de ne pas avoir à engager à nouveau des frais.

Bénéficier de crédits d’impôts

L’achat et l’utilisation de certains matériaux d’isolation ouvrent le droit à un crédit d’impôt. Cela signifie qu’une partie de vos dépenses peut être soustraite du montant des impôts à régler.
Ces crédits sont éligibles pour les habitations dont la construction a été achevée depuis plus de 2 ans.
Les travaux doivent cependant obligatoirement être réalisés par des professionnels qualifiés.

Etanchéité à l’air et à l’eau

Un bon matériau isolant doit limiter au maximum la pénétration de l’air et de l’eau. Cela permettra de freiner l’apparition d’humidité au sein de l’habitation.
Par ailleurs, une trop grande perméabilité à l’air peut contribuer à la déperdition de chaleur.

Résistance au feu

Ce critère peut apparaître comme secondaire mais il est important de savoir que tous les matériaux d’isolation thermique n’ont pas le même comportement face au feu. Privilégiez des matériaux qui conserveront leurs propriétés mécaniques le plus longtemps possible, et qui ne contribueront pas ou peu à la propagation d’un éventuel feu.

Ecologie et environnement

Souhaitez-vous privilégiez uniquement les performances thermiques ou aussi prendre en compte les caractéristiques écologiques de votre isolant ?
Trouvez le bon compromis entre vos aspirations et les performances des produits.

La facilité de la pose du matériau

Un matériau d’isolation « facile » à manipuler pourra plus facilement être installé. Cela contribuera en partie à la bonne réussite de votre projet d’isolation.

À noter :Il est fortement recommandé de demander conseil à un professionnel de l’isolation afin de choisir le ou les bons matériaux à utiliser. Ce dernier sera plus à même de vous indiquer les matières à privilégier en fonction de nombreux paramètres comme : la configuration de votre logement, votre budget, la complexité des travaux à réaliser, les besoins en isolation de votre logement, etc.

Les normes et certifications à connaître 

Les normes européennes, françaises ou les certifications constituent également des critères permettant d’orienter son choix en matière d’isolant thermique.

  • « CE » : la présence de sigle sur un produit permet d’indiquer qu’il est conforme à la directive européenne sur les produits et matériaux de construction. Le produit est habilité à circuler au sein de l’espace économique européen. 
    Ce marquage ne garantit en aucun cas les bonnes performances du produit acheté. Il ne s’agit pas d’un gage de qualité.
  • La certification ACERMI (Association pour la Certification des Matériaux Isolants) : ACERMI est un organisme indépendant évaluant la qualité des matériaux commercialisés. Il vérifie l’adéquation entre les performances annoncées par un fabricant et les performances réelles d’un produit. Les critères évalués sont très divers : résistance thermique, comportement à l’eau, le comportement mécanique, la réaction au feu, etc.
    Les analyses de l’ACERMI sont menées à l’initiative du fabricant.
    En pratique, la certification ACERMI se matérialise par une étiquette apposée sur le produit isolant.

À noter :

La mise en œuvre d’un projet d’isolation doit, de préférence, être couplée à une évaluation de la ventilation de l’habitation. En effet, toute habitation doit renouveler régulièrement (mécaniquement ou naturellement) l’air qu’elle contient afin de préserver la santé de ses habitants et son bon état. Demandez conseil à un professionnel. 

 

D’autres articles pouvant vous intéresser :