Vente flash exceptionnelle

Du 26 au 28 mai

20 Offerts tous les 1000L commandés

-90
-60
-90
-60
-30
-60

Marché du pétrole : vers un retour à l’équilibre en 2017 ?

7 mars 2016 - Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

Dans un rapport publié le 22 février dernier, l’AIE (Agence internationale de l’énergie) s’est exprimée sur le marché du pétrole et sur son évolution dans les années à venir. À quoi faut-il s’attendre ?

Un marché du pétrole perturbé depuis plus d’un an

Le marché du pétrole est saturé depuis plus d’un an en raison d’une surabondance de barils de pétrole. En 2014 et en 2015, l’offre a largement dépassé la demande et le surplus se chiffrait à 0,9 million de barils par jour en 2014 et à 2 millions de barils par jour en 2015. Cet excédent a entraîné une chute du prix de l’or noir, qui a perdu plus de 70 % de sa valeur et est passé sous la barre des 40 $ le baril.
Cette diminution trouve essentiellement sa source dans le maintien de la production de barils par les principaux pays producteurs de pétrole ; une stratégie qui a pour but de leur permettre de conserver leurs parts de marché.

Les projections de l’AIE à l’horizon 2021

Dans son dernier rapport, l’AIE s’est prononcée sur l’évolution à moyen terme du marché du pétrole, notamment pour la période 2015-2021. L’agence table sur un rééquilibrage entre l’offre et la demande en 2017. Elle indique cependant qu’il ne faut pas s’attendre à une remontée des prix immédiate en raison du nombre important de barils à amortir. Seuls certains facteurs pourraient entraîner une hausse soudaine, à commencer par la survenue d’un événement politique majeur. Le prix pourrait également évoluer si la diminution des investissements dans de nouveaux projets pétroliers impacte la capacité de production dans les années à venir. Les investissements en production-exploration ont en effet accusé une baisse de 17 % en 2014 et de 24 % en 2015, soit une première depuis 1986.

Côté production, l’agence prévoit une augmentation de la production de 4,1 millions de barils par jour en 2015 et 2021. Cette production serait portée en grande partie par l’Iran et les États-Unis. Dans le détail, la production de gaz de schiste des États-Unis devrait reculer de 600 000 barils par jour cette année, puis de 200 000 barils en 2017. Après une reprise en 2018, la production pourrait atteindre 14 millions de barils par jour à l’horizon 2021. En Iran, l’agence prévoit une production de 3,9 millions de barils par jour d’ici 2021.

Le saviez-vous ?
Fioulmarket.fr vous informe quotidiennement du prix du fioul domestique dans votre commune. Ne manquez pas les dernières promos et commandez votre fioul domestique au meilleur prix !

 

Pour aller plus loin :