Marché du pétrole : la croissance de la demande mondiale revue à la baisse

Publié : 14 avril 2017 - Mis à jour : 20 novembre 2017 - Actualités du fioul

L’Agence Internationale de l’Énergie (AIE) a publié un rapport jeudi 13 avril 2017 où sont abordés plusieurs sujets concernant le marché du pétrole, notamment la croissance de la demande mondiale et la production de cet or noir.

croissance petrole

Pétrole : l’AIE prévoit un ralentissement de la croissance de la demande mondiale

Dans son rapport de mars 2017, l’AIE indiquait toujours attendre une demande et donc une consommation mondiale de pétrole en hausse de 1,4 million de barils par jour (mbj) pour l’année. Un mois plus tard, l’organisme présente un état du marché mondial proche de l’équilibre tout en revoyant à la baisse la croissance de la demande mondiale d’or noir pour 2017. En effet, puisque le besoin mondial devrait croître un peu moins fortement que prévu, la prévision passe de 1,4 à 1,3 mbj avec, pour raison principale, une baisse de consommation de pétrole aux États-Unis et dans les pays asiatiques développés comme le Japon et la Corée du Sud. Pour le premier trimestre, la demande mondiale de brut n’aurait augmenté que de 1,1 million de barils contre 1,3 million prévu.

Production de pétrole : où en est-on ?

Du côté de la production pour le marché du pétrole, les pays non-membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) comme les États-Unis devraient voir leurs productions augmentées, notamment grâce à la remontée des cours du baril au-dessus de 50 dollars. Conséquence : les efforts de baisse de production de pétrole des pays de l’OPEP engagés pour que l’offre soit plus faible que la demande et stimuler à la hausse le prix du baril sont quelque peu entravés.

 

Pour aller plus loin