App/hinclude.html.twig

Les prix du fioul au plus bas depuis avril 2018

Évolutions et tendances des prix moyens du fioul

Publié le 04/02/2020 à 10h04 mis à jour le 04/02/2020 à 17h11

Alors que l’année 2020 s’était ouverte sur des tensions importantes au Moyen-Orient, conduisant à une hausse des prix, la situation s’est rapidement inversée. Les prix du fioul sont au bas plus depuis avril 2018. Mais peuvent-ils encore baisser ?

L’emballement des prix du fioul qui avait été craint un moment suite aux événements du début du mois de janvier n’est aujourd’hui plus que de l’histoire ancienne. Les prix du fioul sont en effet en chute libre. Chaque consommateur se demande toutefois si ce mouvement va se poursuivre.

Les prix n'ont pas été aussi bas depuis avril 2018

En avril 2018, la baisse des prix était poussé par l'accord de réduction de la production mis en place depuis plus d’un an par l’OPEP et d’autres pays partenaires, alors que la demande mondiale était croissante.
Les conflits en Iran et en Syrie, d’importants producteurs de pétrole, avaient également contribué à soutenir les cours du pétrole. Mais l’augmentation de la production de pétrole de schiste américain avait limité cette hausse.

Par ailleurs, le nord de l’Amérique avait connu une vague de froid en 2018, la France, et l’ensemble de l’Europe, ont ensuite été touchées par le vortex polaire. Notre pays avait alors enregistré des températures glaciales, en deçà des normales de saison.

Profitez de la vente Flash Fioulmarket : 30€ offerts tous les 1000 litres !

En commandant sur Fioulmarket, vous bénéficiez aujourd’hui et jusque vendredi de 30 € de remise tous les 1000 litres de fioul commandés. Avec cette vente flash, les prix du fioul domestique n’ont pas été aussi bas depuis avril 2018, soit il y a plus d’un. Avec la chute des températures à partir de demain matin, c’est le moment idéal pour passer votre commande de fioul. Ne laissez pas passer votre chance pour faire d’importantes économies en profitez de ce contexte favorable.

 

Vente Flash Fioulmarket

 

 

Des marchés vite rassurés

Revenons tout d’abord sur le début d’année. L’élimination du général iranien Qassem Soleimani sur ordre du président américain, suivi de la riposte iranienne sur des bases militaires américaines, avait considérablement secoué le marché. Plusieurs hausses successives du cours du pétrole et, donc, du prix du fioul, ont été constatées.

Toutefois, les marchés ont rapidement été rassurés. L’offre est en effet restée suffisante par rapport à la demande, en grande partie grâce à la croissance constante de la production américaine. Cela est également dû au fait que la riposte iranienne a été relativement mesurée. L’escalade s’est ainsi arrêtée là et la production d’un important pays producteur comme l’Irak n’a pas été trop impactée. L’équilibre entre l’offre et la demande est donc resté correct.

L’influence du coronavirus

Au-delà des facteurs évoqués, la chute actuelle des prix du fioul s’explique aussi par l’émergence du coronavirus en Chine. Celui-ci a en effet contribué à geler l’activité économique en Asie. Or, cette activité repose en bonne partie sur les énergies fossiles comme le fioul. La baisse importante de la demande a donc également influencé à la baisse le prix du fioul.

Ceci explique qu’alors que les prix s’élevaient à 948 euros pour 1000 litres au plus fort de la crise, ils ont chuté à 935 euros le 13 janvier, 916 euros le 20 janvier, 899 euros le 27 janvier et enfin 838 euros le 4 février.

Prix au plus bas depuis avril 2018

En conséquence, L’OPEP devait normalement se réunir début mars (5 et 6 mars) pour parler de l’accord qui les engage à limiter leurs extractions de pétrole mais, le Coronavirus accélère le cours des événements.

En ce contexte de crise sanitaire, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses partenaires dont la Russie (OPEP+) pourraient se réunir plus tôt que prévu. Ils devraient tenir une réunion technique mardi et mercredi à Vienne a indiqué dimanche dernier à l’AFP une source proche de l’organisation.

Comment vont évoluer les prix ?

Pour savoir si cette tendance à la baisse va se poursuivre, il faudra voir comment évolue au cours des prochaines semaines la propagation de ce virus, notamment en Asie. Si la situation devait empirer, la baisse pourrait en effet se poursuivre.

Toutefois, l’incertitude par rapport à l’avenir reste très importante. En effet, la situation géopolitique au Moyen-Orient est toujours explosive. Le moindre incident pourrait conduire à une crise majeure dans cette région, ce qui impacterait le niveau de l’offre mondiale en pétrole. Au vu des prix actuels, qui sont très abordables, nous vous conseillons donc de ne pas prendre de risque et de passer rapidement votre commande de fioul en ligne.

Si la période se prête particulièrement à une commande de fioul, n’oubliez pas que vous pouvez profiter de tarifs encore plus avantageux en passant une commande groupée. En vous réunissant à plusieurs acheteurs, vous réduisez les frais appliqués pour la livraison et obtenez ainsi un meilleur prix.

 

Pour aller plus loin :