App/hinclude.html.twig

Les prévisions de l’OPEP et l’AIE pour les prochains mois

Actualités du fioul

Publié le 06/11/2019 à 17h00

L’OPEP et l’AIE suivent attentivement l’évolution de l’offre et de la demande mondiales en pétrole. Les deux entités exercent une influence considérable et leurs prévisions et actions en ce qui concerne les mois à venir sont attendues avec impatience.

En janvier 2019, la réduction de la production de 1,2 million de barils par jour décidée par l’OPEP est entrée en vigueur. L’objectif était de rééquilibrer le cours de l’or noir. L’offre étant réduite et la demande restant importante, le cours du pétrole a continué à augmenter.

Pour que l’opération réussisse, deux autres paramètres devaient être réunis :

  • une demande mondiale qui ne diminue pas trop ;
  • une production de pétrole hors des pays de l’OPEP qui n’augmente pas de manière trop importante.

Depuis, l’OPEP et l’AIE ont revu leurs prévisions de croissance de la demande à la baisse. Les producteurs non membres de l’OPEP, en particulier les Etats-Unis, ont contribué à faire grimper l’offre. Le cours du pétrole est donc à nouveau descendu.

Face à cette situation, l’Organisation des pays exportateurs a encouragé ses membres à poursuivre leurs efforts. Certains n’ont effectivement pas suffisamment réduit leur production. Lors de la prochaine réunion du cartel prévue en décembre, une nouvelle réduction pourrait bien être décidée. De son côté, l’Arabie Saoudite plaide pour l’inclusion d’Etats non membres dans ce processus de quotas avant d’opter pour de nouvelles diminutions.

L’OPEP, représentant des pays producteurs

Créée en 1960, l’Organisation des pays exportateurs regroupe certains Etats d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Amérique latine fournissant ensemble environ un tiers du pétrole mondial.

Cette organisation intergouvernementale est un acteur incontournable sur le marché pétrolier, à côté de producteurs importants comme les Etats-Unis ou la Russie. Elle a pour objectif d’influencer le cours du pétrole et le prix de vente du baril. Pour ce faire, l’OPEP contrôle le volume de production et régule l’offre mondiale en fonction de la demande, ce qui permet d’agir sur l’équilibre entre les deux pôles.

Deux fois par an, les membres de l’OPEP se réunissent à Vienne, au siège de l’organisation. Les décisions prises au cours de cette rencontre sont particulièrement attendues et prennent effet dans les 30 jours qui suivent.

Qu’est-ce que l’AIE ?

L’agence internationale de l’énergie a vu le jour en 1974 avec comme objectif, notamment, de maintenir des réserves stratégiques, en particulier en cas de crise pétrolière. Elle regroupe aujourd’hui 30 pays importateurs de pétrole, principalement en Europe, en Amérique et en Océanie.

Cette organisation basée à Paris coordonne les politiques de ses membres en matière énergétique et propose des mesures à suivre en cas d’approvisionnement difficile. En agissant sur la gestion des stocks stratégiques de ses Etats membres, l’AIE influence la demande de pétrole. Elle peut contrebalancer une diminution de la production mondiale. Ses rapports annuels et ses analyses régulières permettent de dresser un tableau objectif de la demande mondiale.

Un impact sur le marché pétrolier et le prix du fioul

Le cours du pétrole, et par conséquent celui du fioul, dépendent entre autres de l’offre et la demande mondiales. Lorsque la première dépasse la seconde, les prix diminuent. Dans le cas contraire, ceux-ci partent à la hausse. En agissant sur ces deux aspects, les décisions de l’OPEP et l’AIE peuvent influencer les marchés pétroliers et boursiers.

Pour vous assurer de profiter d’un fioul de qualité au meilleur prix, nous vous invitons à suivre l’évolution du prix du fioul sur notre site et à commander votre fioul en ligne au meilleur moment.

 

Pour aller plus loin