App/hinclude.html.twig

Le niveau du Rhin est au plus bas : quel impact sur le prix du fioul ?

Actualités du fioul

Publié le 29/07/2019 à 15h30 mis à jour le 01/08/2019 à 10h13

Conséquence inattendue de la récente canicule et du manque de pluie, le niveau de l’un des fleuves les plus importants d’Europe pour le commerce est au plus bas. La navigation des gros bateaux marchands qui transportent notamment les produits pétroliers pourrait y être bientôt impossible. Avec des conséquences sur le prix du fioul…

Le recul important des glaciers en Europe et le manque de précipitations ont un impact sur le niveau des rivières et de fleuves. Ceci n’est pas sans conséquence sur l’activité économique dans certaines régions d’Europe, notamment sur le prix du fioul.

Deuxième année de sécheresse pour le Rhin

Le Rhin est l’un de ces cours d’eau touchés par la sécheresse. Son niveau est en effet au plus bas : 150 cm par endroit, alors que l’eau atteignait encore 3 mètres il y a un mois. Cela fait craindre une situation qui avait déjà été vécue – pour la première fois – à l’automne dernier : l’impossibilité de naviguer avec de grands bateaux marchands sur le fleuve.

Le Rhin n’est pas n’importe quel cours d’eau. En Europe, il s’agit d’une véritable colonne vertébrale pour le commerce, qui relie le plus grand port d’Europe – Rotterdam – à la Suisse, après avoir traversé les Pays-Bas et l’Allemagne en longeant la frontière française. De nombreuses matières premières sont ainsi transportées par le fleuve dans ces différentes régions :

  • matériaux solides en vrac (charbon, minerai de fer, matériaux de construction, matériaux de récupération, produits agricoles, etc.) ;
  • matériaux liquides en vrac (produits pétroliers et chimiques).

Le transport du fioul coûtera plus cher

Parmi les produits pétroliers transportés sur le Rhin, on compte bien entendu le fioul. Arrivé par bateau à Rotterdam ou produit sur place, le fioul est ensuite envoyé dans tous les pays traversés par le Rhin. Pour toutes ces régions, il est donc vital que le transport fluvial soit possible.

S’il n’est plus possible de naviguer sur le Rhin avec de gros bateaux marchands, les producteurs de fioul devront trouver d’autres solutions pour acheminer le combustible vers les différents dépôts :

  • transport par camion ;
  • transport par train ;
  • transport dans des bateaux de plus petite taille.

Toutefois, toutes ces solutions sont plus coûteuses que le transport classique. Cela signifie que ce coût supplémentaire sera répercuté sur le prix du fioul.

Comment la situation va-t-elle évoluer ?

Il est actuellement difficile de savoir si la navigation restera possible sur le Rhin au cours des prochaines semaines. En effet, la situation est en partie due au recul très net des différents glaciers d’Europe au cours des dernières décennies. Cela signifie que moins d’eau redescend chaque année des montagnes pour alimenter les fleuves. Ceci, couplé à un déficit de précipitations, entraîne une situation très critique.

La seule solution pour que la navigation reste possible et que le prix du fioul ne grimpe pas serait que des pluies importantes se produisent sur une bonne partie de l’Europe, pendant une durée suffisante. Nous vous conseillons toutefois d’anticiper une hausse des prix du fioul dans nos régions en commandant dès maintenant votre combustible.

 

Pour aller plus loin :