App/hinclude.html.twig

Le cours du pétrole en forte augmentation suite à la réunion de l’OPEP+

Actualités du fioul

Publié le 19/03/2021 à 13h40 mis à jour le 12/04/2021 à 15h42

Le cours du pétrole en forte augmentation suite à la réunion de l’OPEP+

Ce 4 mars, les pays de l’OPEP+ – l’OPEP et 10 alliés, dont la Russie – ont décidé de poursuivre leur effort de limitation de la production de pétrole. Dans un contexte de hausse des prix, cette décision a conduit à une forte augmentation du cours du pétrole. Explications.

L’OPEP et ses alliés producteurs de pétrole ont été mis à rude épreuve tout au long de la crise du coronavirus. En effet, ils ont dû faire preuve d’une grande flexibilité pour réguler leur production et soutenir les cours du pétrole, alors qu’ils étaient au plus bas. Alors que la tendance est plutôt à la hausse depuis le mois de novembre dernier, la dernière réunion de l’OPEP+, ce 4 mars, était donc attendue avec impatience.

Pas d’augmentation de la production

Dans ce contexte, certains pays membres de cette alliance, au premier rang desquels figure la Russie, plaidaient en effet pour une augmentation de la production de pétrole. Or, il n’en a rien été. Les quotas fixés pour le mois de mars seront maintenus en avril. Seuls la Russie et le Kazakhstan auront la possibilité d’augmenter leur production, respectivement de 130.000 et 20.000 barils par jour.

Cette légère augmentation diplomatiquement accordée à ces deux pays est possible dans la mesure où l’Arabie Saoudite maintiendra en avril la limitation de sa production nationale à 1 million de barils par jour.

Forte hausse des prix

La décision de l’OPEP+ de maintenir des quotas stricts pour sa production a visiblement surpris les marchés. En effet, ceux-ci ont rebondi de façon importante suite à l’annonce de cette décision.

Le cours du Brent a par exemple augmenté de 5 %, passant la barre des 67 $ le baril, une première depuis janvier 2020. Quant au WTI, il a lui aussi connu une augmentation importante, puisqu’il se vend désormais à 64 dollars le baril, son prix le plus élevé depuis février 2019.

Quel impact sur le prix du fioul ?

Cette hausse des cours du pétrole aura inévitablement un impact sur le prix du fioul. En effet, celui-ci est principalement influencé par le niveau du cours du pétrole. Le poids des taxes, ou du coût de stockage et de distribution, par exemple, est bien moins important dans la fluctuation du prix du fioul.

Depuis le 1er novembre, date à laquelle les prix du fioul avaient atteint leur seuil le plus bas en 2020 – 657 euros pour une commande de 1000 litres passée sur Fioulmarket – les prix n’ont fait qu’augmenter. Aujourd’hui, il faut ainsi débourser 836 euros pour la même commande de 1000 litres de fioul, soit 180 euros de plus. Une différence non négligeable pour le consommateur.

Quant à savoir si les prix retrouveront bientôt une forme de stabilité, c’est très difficile à dire. Inévitablement, l’OPEP+ devra bientôt desserrer l’étau qu’elle a mis en place autour de la production de ses pays membres, notamment sous la pression de la Russie. Ce retour à une production à peu près normale, dans un contexte où la demande reste réduite, pourrait conduire à une baisse des prix. Mais il ne s’agit encore que d’une hypothèse qui, si elle devait se réaliser, mettrait plusieurs semaines à produire ses effets pour le consommateur de fioul.

 

Pour aller plus loin :

En quoi consistent les réunions de l’OPEP ?

L’OPEP prolonge sa limitation de la production : quelles conséquences sur le prix du fioul ?

Marché du pétrole : principaux acteurs, caractéristiques, chiffres clés