L’augmentation des tarifs réglementés du gaz en 2013 : comment vont évoluer les prix ?

21 janvier 2013 - Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

Un arrêté publié le 28 décembre 2012 dans le Journal Officiel a entériné l’augmentation du tarif réglementé du gaz naturel au 1er janvier 2013. Cette hausse concerne autant les foyers français que les clients professionnels.  Elle s’élèvera en moyenne à 2,4% pour les premiers et à 1,4% pour les seconds. 
A quoi est due l’augmentation du prix du gaz ? Quelles seront les conséquences pour les ménages ?  Quelles sont les nouvelles mesures gouvernementales concernant le gaz  naturel ?
fioulmarket.fr fait le point.

Pourquoi le tarif réglementé du gaz a-t-il augmenté en 2013 ?

Les tarifs réglementés du gaz sont calculés en fonction de plusieurs critères qui sont : les coûts d’acheminement, de distribution, de stockage, de commercialisation, mais également les cours du pétrole, du gaz et  du dollar. En théorie, les tarifs appliqués doivent permettre à GDF-Suez de couvrir l’ensemble des frais engagés pour fournir du gaz naturel à ses clients.

Depuis environ 18 mois, des hausses successives du prix du gaz ont été demandées GDF Suez et ses concurrents, tel le fournisseur gazier Poweo Direct Energie, ou bien encore ENI, ex Altergaz.
Tous les acteurs de ce marché attendent que les tarifs soient adaptés à l’évolution de leurs frais d'exploitation, de transport et decommercialisation du gaz naturel. La dernière demande de hausse en date remonte au mois d’octobre 2012 et se chiffrait à 2%. Cette augmentation du tarif du gaz a été suspendue suite à l’intervention de l’Etat, avant d’être jugée insuffisante par le Conseil d’Etat et d’être enfin majorée de 0.4% au mois de janvier 2013.

A combien se chiffrera l’augmentation du prix du gaz sur votre facture ?

GDZ-Suez a mis en place un simulateur permettant à chaque client d’estimer les répercussions de l’augmentation du tarif du gaz sur leur facture. Le montant de la facture est calculé (outre les critères énoncés plus haut) en fonction de la consommation annuelle du foyer en kilowattheures, mais également en fonction de la zone d’habitation (département, commune).
Il est à noter qu’environ 800 000 nouveaux foyers aux revenus plus modestes bénéficieront d’une extension des tarifs sociaux du gaz en 2013. Cette extension concernera essentiellement les bénéficiaires de l’aide pour une complémentaire santé et elle permettra de réduire l’impact direct de l’augmentation du tarif du gaz. Le gouvernement prévoit à terme d’étendre cette aide à près de 8 millions de bénéficiaires.

Quels seront les autres changements au cours de l’année 2013 ?

L’augmentation des tarifs réglementés du gaz naturel n’est pas le seul changement qui aura lieu en 2013. En effet, une vaste réforme des tarifs du gaz va être mise en place par le gouvernement au cours de l’année. Les mesures les plus importantes à retenir sont les suivantes :

  • Les tarifs réglementés du gaz évolueront dorénavant tous les mois et non plus chaque trimestre. La formule de calcul des prix prendra en compte les prix du gaz naturel et du pétrole et le cours du dollar au cours des 8 mois précédents ;
  • L’Etat aura désormais la possibilité de geler les prix du gaz en cas d’urgence et/ou d’augmentation exceptionnelle des prix de marché du gaz naturel.

L’application de ces changements, devraient permettre de réduire le nombre de procédures judiciaires initiées par les fournisseurs de gaz naturel à l’égard de l’Etat, mais également permettre aux clients d’avoir une vue plus claire sur le montant de leurs factures énergétiques.

 

Découvrez les prix pour une chaudière à gaz