Vente flash exceptionnelle

Du 19 au 23 novembre

25Offerts tous les 1000L commandés

-50
-75
-25
-25
-75
-25

Iran, Chine : quel est le poids des sanctions américaines sur le prix du fioul ?

Actualités du fioul

Publié le 25/10/2018 à 11h22

Développant une politique commerciale extérieure plus agressive que par le passé, les Etats-Unis ont certes rétabli des sanctions contre l’Iran qui affectent le prix du fioul. Mais la guerre commerciale avec la Chine a également son importance. Nous faisons le point sur ce sujet.

Conflits iran USA

A travers ses rapports conflictuels avec l’Iran ou la Chine, les Etats-Unis jouent un rôle dans l’évolution mondiale des prix du fioul. Faisons le point sur ces deux situations qui tirent chacune les prix du fioul vers le haut.

Une guerre commerciale avec la Chine qui impacte le prix du fioul

Durant l’été dernier, l’administration américaine a convenu d’une hausse des tarifs douaniers sur une série de produits, notamment l’aluminium exporté par un partenaire commercial historique et voisin, le Canada. Des sanctions similaires ont été mises en place par rapport à de nombreux produits chinois :

  • acier ;
  • aluminium ;
  • produits technologiques ;
  • denrées alimentaires (fruits de mer, etc.) ;
  • etc.

En guise de représailles, la Chine a décidé, au début du mois d’octobre d’arrêter complètement ses importations de pétrole américain. Depuis 2016, la Chine importait en effet des quantités de pétrole de plus en plus importantes en provenance des Etats-Unis. En mai 2018, 14 millions de barils étaient ainsi importés mensuellement par les Chinois alors que ce chiffre n’était que de 2 millions un an plus tôt.

L’arrêt de l’importation de pétrole américain et les importantes tensions entre ces deux grands acteurs du commerce mondial contribuent à accentuer la tension présente sur le marché du pétrole. En effet, devant se fournir en dehors des Etats-Unis, mais aussi de l’Iran, dont le pays était le principal importateur de pétrole, la Chine devra donc trouver du pétrole dans d’autres pays, alors que l’offre est déjà limitée. Les prix du fioul s’en trouvent donc impactés.

Des sanctions contre l’Iran qui font grimper les prix du fioul

Ce premier élément géopolitique est renforcé par une deuxième situation conflictuelle, avec l’Iran cette fois. En effet, la seconde vague de sanctions appliquées par les Etats-Unis contre l’Iran, qui entrera en vigueur le 4 novembre prochain devrait également faire grimper les prix du fioul en réduisant l’offre pétrolière mondiale.

Les Etats-Unis ont en effet décider de frapper de sanctions dissuadives les entreprises et pays qui achètent du pétrole iranien. Cette mesure, qui a l’air de se montrer particulièrement efficace, devrait donc conduire à un déséquilibrage entre une offre en baisse et une demande en hausse, surtout alors que l’hiver se présente dans l’hémisphère nord. Le cours du pétrole a d’ailleurs d’ores et déjà été influencé par l’annonce de ces sanctions, d’autant que l’OPEP a refusé de revoir sa production à la hausse.

Il est plus que jamais temps de passer votre commande de fioul. Les perspectives d’évolution du prix du fioul vont en effet dans le sens d’une hausse. Evitez donc de payer le prix fort dans quelques mois en achetant dès maintenant !

 

Pour aller plus loin :