Installer des robinets thermostatiques : une solution efficace pour faire des économies d’énergie

3 novembre 2016 - Économies d'énergie

Afin d’optimiser votre confort thermique, vous pouvez vous procurer des robinets thermostatiques. Qu’ils soient installés sur vos radiateurs à eau ou sur votre douche, ils vous permettront de réaliser des économies d’énergie supplémentaires. Explications.

Qu’est-ce qu’un robinet thermostatique ?

Le robinet thermostatique est un outil qui s’installe sur le tuyau d’arrivée d’eau du radiateur. Il sert à régler précisément la température ambiante grâce à une vanne thermostatique qui régule le débit d’eau chaude qui entre dans le radiateur.

Il existe quatre types de robinets thermostatiques pour radiateurs à eau :

  • Le robinet à sonde incorporée (directement installé sur le radiateur) ;
  • Le robinet à sonde déportée (pour les radiateurs difficilement accessibles) ;
  • Le robinet avec commande à distance (pour les radiateurs totalement inaccessibles) ;
  • Le robinet programmable (qui permet de définir différentes températures d’une pièce à l’autre en fonction de la plage horaire de votre choix).

Bon à savoir : vous pouvez également vous procurer des modèles de robinets thermostatiques pour douche qui permettent d’obtenir la bonne température instantanément sans chercher à trouver un équilibre entre l’arrivée d’eau froide et d’eau chaude.

Les avantages du robinet thermostatique

Si son objectif premier est d’éviter le gaspillage d’énergie et donc de réduire sa facture énergétique, le robinet thermostatique offre d’autres avantages non négligeables :

  • Ils peuvent s’installer sur tous les types de radiateurs à eau ou électriques ;
  • Ils sont très simples à installer (la seule consigne étant de les monter à l’horizontale à environ 6 cm du radiateur) ;
  • Ils ne nécessitent aucun entretien (il faut les laisser ouverts après la période de chauffe pour ne pas qu’ils se bloquent avant l’hiver suivant) ;
  • Ils permettent d’obtenir des aides financières telles que le CITE (Crédit d’impôt pour la transition énergétique), un taux de TVA réduit à 5,5 %, l’éco-prêt à taux zéro ou encore la prime énergie ;
  • Ils sont peu coûteux : le prix d’un robinet thermostatique oscille entre 20 et 70 €. C’est ainsi un investissement peu onéreux et pratique si vous souhaitez réduire vos factures de chauffage.

 

Le saviez-vous ?

Pour mieux protéger l’environnement et ne pas payer des factures de chauffage exorbitantes, l’Ademe (Agence de l’Environnement et la Maîtrise de l’Énergie) conseille de chauffer votre salle à manger à 18-19 °C, votre entrée et vos WC à 17 °C, votre salle de bains à 21-22 °C et vos chambres à 16 °C.

 

Pour aller plus loin :