Vente flash exceptionnelle

Du 21 au 25 juillet

20 Offerts tous les 1000L commandés

-90
-60
-90
-60
-30
-60

Hausse du prix du pétrole : le rôle de l’accord de l’OPEP

11 octobre 2016 - Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

Pour la première fois en huit ans, les pays membres de l’OPEP ont annoncé une réduction de leur production de pétrole. Celle-ci, qui atteint 33,24 millions de barils actuellement, pourrait bientôt baisser à 32,5 ou 33 millions de barils quotidiens. Cette baisse de la production engendrerait logiquement une offre moins importante sur le marché et une hausse du prix des produits pétroliers à court terme.

L’OPEP baisse sa production de pétrole

Fait inédit en huit ans : lors de leur rencontre à Alger le 28 septembre 2016, les pays membres de l’OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) se sont mis d’accord pour réduire leur production pétrolière, dans les jours à venir. L’Arabie saoudite a accepté que l’Iran, la Libye et le Nigeria échappent aux baisses de production. Elle a également suivi les demandes de l’Irak, de l’Algérie, du Nigeria ou encore de l’Angola qui souhaitaient que le royaume abaisse sa production pour freiner la chute des prix du pétrole. De son côté, l’Iran a accepté de repousser son objectif de production de 4 millions de barils quotidiens.

L’annonce a instantanément eu une répercussion sur le cours du baril de Brent qui a augmenté de 6,5 % mercredi soir pour atteindre 48,69 €, son prix le plus élevé depuis le lundi 12 septembre 2016. Toutefois, les marchés n’ont pas encore connu de mouvement spectaculaire et préfèrent attendre les signes concrets d’une reprise. Tout d’abord parce que cet accord historique ne sera officiel qu’après le sommet de l’OPEP organisé à Vienne le 30 novembre prochain. Et aussi parce qu’une implication de la Russie est nécessaire pour que le prix du baril de pétrole repasse au-dessus de la barre symbolique des 50 dollars. Si ce producteur majeur de brut s’est dit favorable à geler sa production en septembre, rien n’est encore fait... Mais tout est possible d’ici fin novembre.

Hausse du prix du pétrole : c’est le moment de commander

Si la situation reste relativement incertaine pour le moment, on peut miser sur une hausse des prix du pétrole au cours du dernier trimestre 2016 ou, au moins, sur une stagnation des prix. Une augmentation qui va toucher le prix du baril, et donc le prix des produits issus du pétrole comme le carburant ou le fioul.

La période actuelle est donc idéale pour commander votre fioul au meilleur prix et remplir votre cuve en prévision de l’hiver. Avec Fioulmarket, bénéficiez des coûts les plus avantageux, quelle que soit votre ville de résidence. Profitez aussi de nombreuses astuces pour faire baisser le prix de votre commande. Promotions, bons plans, jeux-concours, accès quotidien aux tarifs du fioul dans votre commune en entrant simplement votre code postal : remplissez votre cuve sans attendre avant les premiers froids.

Pour aller plus loin :

Production de pétrole : le point sur la décision de l’OPEP

Opep : membres, fonctionnement et enjeux

Marché du pétrole : vers un retour à l’équilibre en 2017 ?