Gaz, fioul, électricité... : comparaison des tarifs

17 mars 2016 - Guide pratique

Le chauffage et la production d’eau chaude constituent deux postes de dépense importants pour un foyer. Afin de définir quelle énergie est la plus avantageuse, comparez avec Fioulmarket les tarifs du fioul, de l’électricité et du gaz en un clin d’œil.

Tarif du gaz, du fioul et de l’électricité en 2016

En janvier 2016, parmi toutes les énergies disponibles, l’électricité est incontestablement la plus coûteuse. En effet, en janvier 2016, le tarif de l’électricité s’élevait à 16,43 €/kWhPCI. Face à ce chiffre, le gaz naturel en logement individuel était proposé à 6,86 € et à 5,55 € en installation collective. Le tarif du fioul collectif, à la même période, était de 4,98 €/kWhPCI.

Évolution des tarifs de l’énergie

Comment ont évolué les tarifs de l’énergie depuis 2012 ? Découvrez les différents mouvements subis par les tarifs de ces énergies, d’après des données issues du ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie.

Le tarif de l’électricité en hausse constante

Depuis 2012, et à plus forte raison depuis 2007, le tarif de l’électricité n’a cessé d’augmenter. En janvier 2012, cette énergie était ainsi vendue au prix de 13,24 €/kWhPCI, soit environ 3 € de moins qu’à l’heure actuelle. Le tarif de l’électricité, fixé par l’État, couvre différents éléments tels que l’acheminement de l’énergie, sa commercialisation ainsi que le coût de l’énergie. Depuis 2014, c’est l’addition de toutes ces composantes qui sert de base au tarif de l’électricité.

Tarif du gaz : plutôt stable

Qu’il s’agisse d’une installation collective ou individuelle, le tarif du gaz naturel est relativement stable depuis 2012 : le prix de cette énergie a même plutôt tendance à baisser. En janvier 2012, le gaz naturel en installation individuelle était ainsi vendu au prix de 7,17 €, tandis qu’en installation collective, il s’élevait à 6,21 €, soit quelques dizaines de centimes de moins qu’en janvier 2016.

Le tarif du fioul de moins en moins cher

De toutes les énergies, le fioul domestique est celle qui a connu la plus forte variation de tarif au cours des dernières années. Après une forte hausse et une chute importante entre 2008 et 2009, le tarif du fioul a progressivement augmenté jusqu’en 2012. Au mois de mars de cette année-là, le tarif du fioul en installation collective s’élevait à 9,85 €/kWhPCI, soit près du double du tarif actuel. A partir de cette date, le tarif du fioul n’a cessé de chuter.
Le prix du fioul domestique se base sur le prix du pétrole brut, les coûts de raffinage, les taxes et sur le coût de transport et de distribution. Alors que les coûts de raffinage et les taxes ont augmenté ces dernières années et que les frais liés au transport et à la distribution sont restés stables, c’est plutôt la forte chute des prix du pétrole qui explique le tarif bas du fioul domestique.

 

Pour aller plus loin :