Fioul : le baril de Brent va-t-il passer la barre des 100 dollars ?

Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

Publié le 10/10/2018 à 09h29

Le baril de Brent – principale référence pour le prix du pétrole en Europe – s’échange aujourd’hui à un prix deux fois supérieur à celui que nous connaissions en 2016. Il a atteint un niveau que l’on n’avait plus connu depuis 2014. Mais pour certains analystes, il ne serait pas étonnant de le voir franchir un nouveau palier pour atteindre les 100 dollars…

Va-t-on voir le baril de Brent repasser la barre des 100 dollars comme il y a quelques années ? Au regard de différents indicateurs et de l’avis de nombreux spécialistes, cela paraît envisageable. Voici les raisons qui rendent cette projection tout à fait crédible, et ce qui pourrait empêcher d’en arriver à une telle situation.

Une conjonction de tensions géopolitiques

L’un des facteurs qui impactera le plus lourdement le prix du baril et, en conséquence, celui du fioul, est le rétablissement de sanctions contre les exportations de pétrole de l’Iran, troisième pays producteur de l’OPEP. Celles-ci entreront en vigueur le 4 novembre prochain. La situation est toujours très tendue au Venezuela, qui est également un important producteur de pétrole. La production de ce pays d’Amérique du Sud est donc en baisse.

Ces deux situations conjuguées entraînent une baisse globale de l’offre, et elle ne sera pas corrigée par les autres pays de l’OPEP, qui ont convenu de maintenir une production limitée. Logiquement, les prix devraient donc augmenter, d’autant que l’hiver arrive, entraînant une hausse de la demande. La seule manière de limiter cette hausse serait que les autres pays producteurs – notamment les Etats-Unis – parviennent à compenser le manque de pétrole que devrait connaître le marché dans les prochains mois, poussant les prix du fioul vers le haut.

Des experts qui s’accordent à dire que le prix du baril va exploser

Si certains analystes estiment encore que le prix du baril pourrait redescendre aux alentours de 70 dollars en 2019, nombreux sont les experts à penser le contraire. On pense notamment à :

  • Mercuria ;
  • Trafigura ;
  • Bank of America ;
  • JP Morgan Chase.

Selon eux, la conjonction des événements que nous évoquons plus haut ne peut que conduire à un prix du baril atteignant les 100 dollars. Ceci aurait évidemment un important impact sur le prix du fioul, surtout en France où de nouvelles mesures fiscales seront appliquées aux produits pétroliers dès le 1er janvier 2019.

Déjà augmentée l’an dernier, la TICPE (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques) connaîtra une nouvelle hausse en 2019, passant de 156,2 €/1000 litres à 183,8 €/1000 litres HTVA. Autant dire que le consommateur français a tout intérêt à passer sa commande de fioul dès maintenant !

 

Pour aller plus loin :