Le fioul domestique : l’énergie de chauffage la plus compétitive ?

22 mars 2016 - Guide pratique

Grâce à un baril de pétrole dont le prix peine à remonter depuis plus d’un an, les ménages se chauffant au fioul domestique bénéficient d’un combustible à prix très compétitif. Un bon moyen pour réaliser ses dépenses énergétiques.
Où se situe le fioul parmi les autres énergies et comment réduire encore un peu plus sa facture énergétique ?

Le fioul domestique, parmi les énergies les moins chères

Depuis plus d’un an, le fioul domestique s’impose parmi les énergies les plus économiques. En maison individuelle, il est, avec une moyenne de 5,68 centimes d’euros par kWh PCI, moins onéreux que le gaz naturel et l’électricité qui affichaient respectivement 6,86 et 16,07 c€/kWh PCI en janvier 2016.
Même son de cloche en appartement. Là ou le fioul coûtait 4,98 c€/kWh PCI en janvier 2016, le gaz naturel individuel se chiffrait à 6,86 c€/kWh PCI, le gaz naturel collectif à 5,55 c€/kWh PCI, et l’électricité battait encore tous les records avec une moyenne de 16,43 c€/kWh PCI.

La baisse du prix du fioul domestique, liée à celle du pétrole, est en grande partie due à la surproduction du pétrole. Un phénomène qui entraîne une offre surabondante alors que la demande stagne fortement. La production des principaux pays producteurs de pétrole va diminuer dans les mois à venir. Mais il y a une forte probabilité que le prix de l’or noir n’augmente pas de manière soudaine en raison du stock important de pétrole à écouler pour que le marché se stabilise. Les ménages se chauffant au fioul devraient donc continuer à profiter d’un combustible à prix attractif durant quelques temps.

Comment réduire davantage sa facture de fioul domestique ?

Pour aller plus loin dans les économies d’énergie, vous pouvez, si vous possédez une chaudière à fioul ancienne, remplacer votre appareil par un modèle plus performant et moins gourmand en combustible, telle qu’une chaudière fioul à condensation. Il existe également des dispositifs mixtes, alliant chauffage au fioul domestique et une autre source d’énergie, telle que le bois (sous forme de granulés ou de bûches).
Des travaux d’isolation (par l’intérieur ou l’extérieur) peuvent également vous permettre de diminuer votre consommation de fioul. Un logement bien isolé, c’est en effet un logement dont les besoins en chauffage sont réduits.
À noter que vous pouvez bénéficier de plusieurs aides financières, telles qu’un crédit d’impôt à 30%, une prime énergie, des aides locales ou des aides de l’Anah pour réduire vos dépenses de travaux. Pensez à vous renseigner avant d’entreprendre vos travaux.

Pour aller plus loin :