Vente flash exceptionnelle

Du 21 au 23 juillet

20 Offerts tous les 1000L commandés

-90
-60
-90
-60
-30
-60

Facture d’énergie : le coût du chauffage préoccupe les Français

17 février 2016 - Guide pratique

Dès l’arrivée de l’hiver, le coût du chauffage devient une source d’inquiétude pour de nombreux Français, en particulier pour les moins de 34 ans, qui sont en général moins confortables financièrement. Comportements plus responsables, recherche des bonnes affaires : les moyens sont nombreux pour faire des économies.

La facture d’énergie, « bête noire » des Français

Dès les premiers grands froids, les Français ont tendance à rallumer leur chauffage pour préserver leur confort dans leur logement. Mais le chauffage a un coût et certains particuliers préfèrent faire l’impasse sur leur confort pour alléger leurs dépenses.

Début octobre 2015, le Médiateur national de l’énergie a publié les chiffres reflétant les habitudes de consommation des Français. Il en ressort que 73 % des foyers sont soucieux de leur consommation, et près d’un consommateur sur 10 avoue connaître des difficultés pour payer ses factures d’énergie.

Plus préoccupant, 36 % des personnes interrogées affirment se restreindre sur leur utilisation du chauffage et sur leur confort, par manque de moyens. Des chiffres qui concernent en particulier les 18-34 ans, qui sont 45 % dans ce cas.

En parallèle, 84 % des consommateurs déclarent s’attendre à une hausse des prix. Dans ce contexte, 2 Français sur 3 approuvent la mise en place du chèque énergie pour les ménages les plus précaires.

Le saviez-vous ?
Le chèque énergie est un projet qui pourrait entrer en vigueur dès le 31 décembre 2016. Il s’agit d’une somme d’argent allouée aux foyers les plus modestes pour régler leurs factures de chauffage et financer leurs travaux de rénovation énergétique. Ce dispositif remplacerait les tarifs sociaux de l’énergie appliqués jusqu’alors.

Pour réduire ses coûts de chauffage, chacun sa méthode

Différentes techniques existent pour réduire sa facture d’énergie. La plupart des Français restent à l’affut des « bons plans » et s’informent sur les fluctuations du cours du fioul domestique pour se fournir au prix le plus bas. Par ailleurs, 13 % des sondés, contre 11 % l’année précédente, déclarent faire jouer la concurrence et interrogent plusieurs fournisseurs avant de choisir les tarifs les plus attractifs.

Autre méthode pour réduire ses coûts de chauffage : baisser le thermostat pour chauffer moins, mais mieux. Baisser la température de 1 à 2°C peut en effet représenter une économie financière importante, quand on sait que 1°C en moins représente 7 % d’économie sur la facture.

Les 15-34 ans déclarent quant à eux régler leur chauffage sur 17 ou 18°C seulement et uniquement dans la pièce à vivre, en deçà des 20 à 21°C préconisés dans les logements. Dans ces cas là, les jeunes consommateurs avouent recourir à des techniques qui ont déjà fait leurs preuves pour se maintenir au chaud : couvertures supplémentaires, plaids, pulls et bouillottes.

Pour aller plus loin :