Evolution des prix du fioul : semaine du 29 octobre au 2 novembre 2012

6 novembre 2012 - Evolution des prix du fioul

Les prix du fioul domestique ont continué leur baisse cette semaine.

En effet, le 2 novembre, le prix DIREM affiché est égal à 973,5 €/m3 perdant ainsi 2,5 euros les 1000 litres par rapport à la semaine précédente. C’est la troisième semaine consécutive de baisse, avec un prix qui a perdu plus 20 euros pour mille litres. Cela durera-t-il encore longtemps ? Rien n’est moins sûr.

Le brut a terminé en baisse sur le marché de New York et de Londres.

Le passage de l'ouragan Sandy sur la côte est des Etats-Unis, l’inquiétude des marchés pour la demande mondiale et la crise de l’euro ont perturbé le cours du pétrole cette semaine.

A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord a terminé à 106,81 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 2 dollars par rapport à la clôture de vendredi 26 octobre.
L’euro perdait également 6,5% face à un dollar en hausse, aidé par le regain d’embauches aux Etats-Unis en octobre.  La différence d’évolution entre les reprises économiques américaine et européenne a accentué le déclin de la monnaie européenne. Ainsi, les achats de brut en dollars ont été moins attractifs pour les investisseurs européens.

Après cette forte baisse, les prix du fioul domestique devraient semble-t-il repartir un peu à la hausse pour la première semaine de novembre avec en événement « phare » l’élection du président des Etats-Unis.

"Les marchés du pétrole préfèreraient une victoire de Barack Obama, en raison de son soutien à la politique monétaire accommodante de la Réserve fédérale américaine (Fed), dont les injections de liquidités dans l'économie stimulent les achats de matières premières tels que le brut, mais la déception des opérateurs après une (éventuelle) victoire de Romney pourrait n'être que momentanée". Source : Commerzbank