Evolution des prix du fioul mai 2015

7 juin 2015 - Evolution des prix du fioul

Au mois de mai 2015, les prix du fioul ont fluctué au niveau national, alternant baisses et hausses. En effet, les prix on augmenté puis baissé successivement. Globalement, le mois a observé une légère tendance haussière.

Comme le montrent les données DIREM (courbe bleue du graphique ci-dessous), le prix du fioul ordinaire est passé de 787€ le 01 mai 2015 à 793€ le 29 mai 2015, soit une hausse de 6€ pour 1000L de fioul. Cette hausse des prix est une conséquence directe de la stabilisation des prix du pétrole sur tout le mois avec une tendance à la hausse (WTI à New-York et Brent à Londres).

Fioulmarket a répercuté cette légère hausse sur ses prix et est resté très en deçà de la moyenne nationale. Ainsi, le 29 mai le prix pour 1000 litres de fioul était de 747€ pour terminer le mois à 753€, soit une hausse de 6€. Cette légère augmentation des prix a été très largement compensée par nos nombreuses ventes flashs et codes promo  qui sont pour nous le moyen de vous proposer le fioul le moins cher. Par exemple, fioulmarket.fr vous a proposé un code promo de 30€ du 21 mai au 11 juin et un jeu concours pour gagner 100€ de fioul sur facebook du 19 mai 2015 au 7 juin.

Ne perdez pas de temps et commandez votre fioul avant que les prix ne remontent !

Evolution des prix du fioul mai 2015

Le baril de brut se stabilise à New-York

À New-York, le cours du brut a alterné tendances baissières et haussières sur le mois de mars avec une légère tendance à la hausse. Ayant atteint ses plus hauts niveaux depuis près de 40 ans, le baril semble se stabiliser autour des 60$.

Le baril de « light sweet crude » (WTI), pour livraison en juin avait atteint 58,93 dollars le 1er mai pour monter à 60,30 dollars le 29 mai après plusieurs légères hausses et une faible baisse de 0.17 dollars en milieu de mois. Globalement, le baril a donc prit 1,37$ sur le mois de mai.

Le prix du baril ne semble donc toujours pas remonter de manière durable au mois de mai et connait plutôt une tendance à la stabilisation.

Le marché reste incertain et les investisseurs restent très méfiants quant aux prochains événements. Or, de bons chiffres publiés dans le mois concernant l’emploi américain ainsi que l’inflation auraient pu relancer la demande et de fait faire repartir les prix à la hausse. Ces chiffres ont d’ailleurs participé au renforcement du dollar, élément important dans la fluctuation des prix du pétrole.

Cependant, si les puits de pétroles continuent de fermer, les chiffres sur la consommation et l’économie américaine entrainent une stagnation de la demande. Cette stagnation peut expliquer pourquoi les prix ne parviennent pas à se renforcer.

Aussi, l’OPEP a décidé de maintenir le plafond de production de pétrole malgré une offre surabondante et une demande qui ne décolle pas. Certains spécialistes expliquent que les fluctuations ne seront plus aussi importantes que les mois précédents et que le prix du baril ne pourrait varier que de 5 dollars au maximum.

À Londres le Brent se stabilise au mois de mai

En mai, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en dollars pour livraison en juillet connait une tendance à la stabilisation autour des 65 dollars. Sur le mois, il a connu des fluctuations mais enregistre une tendance à la baisse.

En effet, le baril de Brent s’affichait à 64,39 dollars le 1er mai contre 63,49 dollars le 29 mai soit une baisse de 0,90 dollars. Depuis juin, il avait connu une baisse de près de 57%. En effet, il est tombé de 111,8 $ à 47,86 $ en février, atteignant son plus bas niveau depuis début 2009.

Les explications de la hausse des prix sont les mêmes que pour le brut de New-York. L’écart entre le Brent et le WTI auquel les analystes sont très attentifs, témoigne du niveau d’écoulement des stocks américains. Cet écart d’environ 4 dollars s’est atténué. Il était de 12 dollars en février et le plus important non relevé depuis le début de l’année 2014.

Cette baisse du Brent explique en partie la baisse des prix du fioul sur le mois. Notez aussi que l’influence du Brent sur le prix du fioul est plus importante que celle du WTI, le Brent étant la référence sur le marché européen.

L’euro à la baisse en mai

Au 1er mai, l’euro s’affichait à 1,1215 dollar contre 1,0970 au 29 mai. Cette tendance baissière est arrivée en milieu de mois après deux semaines de croissance significative en début de mois. L’euro avait atteint 1,1328 dollars le 15 mai pour ensuite repartir à la baisse. La monnaie unique a donc perdu 0,0245 dollars sur le mois.

En explication à cette baisse on pourrait noter la vigueur du dollar, les élections espagnoles mais aussi les inquiétudes sur la dette grecque. Christine Lagarde avait d’ailleurs émit la possibilité d’une sortie d’Athènes de la zone euro.

Les prix du fioul domestique ont donc augmenté globalement au mois de mai. Rien ne prouve néanmoins que la hausse des prix constatée s’arrêtera sur les semaines à venir. C’est donc le moment de commander avant que les prix n’augmentent encore. Sur fioulmarket.fr, nous mettons à jour nos prix quotidiennement et dans toute la France. N’hésitez pas à vous inscrire à nos alertes prix pour être informé des meilleurs prix du fioul !

Suivez la tendance des prix et comparez aussi directement ceux de fioulmarket.fr et la moyenne nationale directement sur la page d’accueil du site.

Abonnez-vous à notre page Facebook pour recevoir les prochains codes promo et suivre l’actualité du fioul.

Toutes les actualités sont aussi disponibles dans la rubrique Actualités du site.