Vente flash exceptionnelle

Du 19 au 23 novembre

25Offerts tous les 1000L commandés

-50
-75
-25
-25
-75
-25

Évolution du prix du fioul domestique en octobre 2018

Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

Publié le 02/11/2018 à 13h52

Ce mois d’octobre a été synonyme d’une montée des prix qui a atteint un nouveau record.  C’est la première fois depuis 2012 que les prix dépassent la barre symbolique des 1000 euros pour 1000 litres. Les nombreuses tensions géopolitiques ont pour effet de tirer les prix du pétrole vers le haut, et a pour incidence de faire également monter les prix du fioul domestique.

L’évolution du prix du fioul en octobre 2018 : analyse des principaux facteurs influant les prix du fioul domestique

Tendance du fioul en octobre 2018

Les prix du fioul domestique ont connu une très forte augmentation à la fin du mois de septembre et sont restés haut toute la première quinzaine d’octobre.

Semaine du 08 octobre

1000€

Semaine du 15 octobre

1000€

Semaine du 22 octobre

983€

Semaine du 29 octobre

985€

 

Malgré une légère baisse observée par la suite, les prix sont toujours orientés à la hausse par rapport au mois précédent.

Les facteurs de hausse restent les mêmes. Les sanctions annoncées par les Etats-Unis au sujet de l’exportation de pétrole en Iran est le motif principal de cette hausse des prix. Pour rappel le gouvernement américain a décidé de ne plus importer de pétrole en provenance d’Iran et a invité les autres pays à en faire de même. Une décision qui a entrainé une baisse drastique de la production et de la distribution mondiale du pétrole iranien, représentant un déficit de plus de 150 000 millions de barils par jour.

Le marché est particulièrement agité par rapport à la baisse de l’offre grandissante, faisant grimper le prix du pétrole, et par conséquent celui du fioul domestique.

Depuis la fin du mois d’octobre, certains investisseurs comme la banque d’investissement Bank of America-Merrill Lynch affirme que les Etats-Unis seront potentiellement dans l'incapacité de produire davantage de barils de pétrole. Plusieurs états comme La Russie ou l’Arabie Saoudite se sont proposés pour essayer de contre balancer le manque à gagner mondial. « L'Arabie Saoudite a promis aux États-Unis de garder des niveaux de productions élevés pour compenser cette perte de l'offre, cela empêche des achats frénétiques sur le marché » a expliqué Fiona Cincotta, analyste dans la société d’échange de devises City Index.

Et au niveau des températures ?

Le mois d’octobre a été un mois très contrasté. Dans le prolongement du mois de septembre, les 2/3 du mois d’octobre ont été doux, voir méditerranéen, avec des températures nettement supérieures aux normales de saison. Cependant un hiver précoce s’est déclaré en fin de mois, avec des baisses de températures inattendues. Les première chutes de neige de la saison ont même été observée dans les plaines du Massif Central le dernier week-end d’octobre, inaugurant le début de la saison hivernale.

 

JE COMMANDE

Pour aller plus loin :