Évolution du prix du fioul domestique en octobre 2017

Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

Publié le 01/11/2017 à 13h00

Au fil des semaines, différents facteurs jouent sur l’évolution du prix du fioul : l’offre et la demande, les tensions géopolitiques et les conditions climatiques. Quelle a été la tendance en octobre 2017 ?

Tendance mois d'octobre

Prix du fioul : les facteurs influents en octobre 2017

Le marché du fioul a été impacté par une météo fluctuante tout au long du mois d’octobre et des conflits géopolitiques qui ont influencé les cours du pétrole.

La météo

Le début du mois d’octobre marque l’installation de l’automne avec une baisse des températures. Les chaudières sont remises en route et les particuliers anticipent l’arrivée du froid en remplissant leurs cuves à fioul. À la mi-octobre, les températures sont plutôt douces pour la saison, mais la demande en fioul domestique est soutenue. La semaine du 23 octobre est relativement instable et partagée entre une météo encore clémente, dépassant par endroits les 20 °C et un vent glacial qui vient rafraîchir le pays en fin de semaine. Les derniers jours d’octobre sont quant à eux relativement froids avec des températures frôlant les 0 °C, selon les régions. Cette baisse des températures devrait accentuer la demande en fioul domestique dans les semaines à venir.

Le marché du pétrole

Le marché du pétrole influe sur l’évolution du prix du fioul domestique. En octobre 2017, les cours du pétrole ont été marqués par plusieurs évènements qui ont fait évoluer le prix du baril quotidiennement. La première semaine d’octobre, l’accord mis en place par les pays membres de l’OPEP et quelques pays non-membres semble enfin porter ses fruits, d’autant que l’Arabie Saoudite a décidé de réduire davantage sa production dès la semaine du 9 octobre. L’arrivée de la tempête Nate vers le golfe du Mexique a fait baisser les prix sur le marché qui craignait un nouvel ouragan dévastateur, ce qui n’a pas été le cas.

À la mi-octobre, les tensions entre l’Irak et les Kurdes irakiens ont ébranlé le marché, tout comme la sortie des États-Unis de l’Unesco. En parallèle, l’Arabie Saoudite, toujours insatisfaite des prix du baril, annonce une nouvelle baisse de régime dans son exportation d’or noir. Pendant la semaine du 23 octobre, les conflits s’accentuent en Irak même si le pays a repris le contrôle de la province de Kirkouk, où se trouve une grande partie des réserves irakiennes de pétrole. En fin de mois, le prix du baril de Brent est au plus haut depuis le mois de juillet 2015, dépassant même la barre des 60 dollars, tandis que le light sweet crude suit la tendance, faisant grimper par la même occasion les prix du fioul. Cette hausse est notamment due à la croissance inattendue des États-Unis et à l’éventuelle prolongation des accords de l’OPEP.

Évolution du prix du fioul domestique

La fin du mois d’octobre est marquée par une hausse très nette du prix du fioul, après trois semaines successives de baisse.

 Prix du fioul domestiqueVariation par rapport à la semaine précédente
Semaine du 02 octobre 2017743€+2 €
Semaine du 09 octobre 2017730€-13 €
Semaine du 16 octobre 2017726€-4 €
Semaine du 23 octobre 2017721€-5 €
Semaine du 30 octobre 2017740€+19 €

Fioulmarket.fr vous propose au quotidien les prix les plus bas du marché. Commandez dès à présent votre fioul domestique en ligne.

 

Commandez dès à présent votre fioul domestique