Évolution du prix du fioul domestique en mars 2019

Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

Publié le 02/04/2019 à 13h58

Le prix moyen du fioul domestique était de 916 euros pour 1000 litres en février. En mars, le prix moyen du fioul domestique est passé à 932 euros pour 1000 litres, soit une augmentation de 16 euros.

Tendance des prix du fioul en mars 2019

Depuis le début de l'année 2019, les prix du fioul domestiques ont connu une forte hausse. Cette croissance s'est réduite à la fin du mois de février avant de s'arrêter durant la première moitié de ce mois de mars. Le prix moyen s'est alors stabilisé à 943€. Une légère baisse des prix a alors pu être observée sans pour autant entrainer un passage en dessous de la barre des 900€.

Semaine du 04 mars

943€

Semaine du 11 mars

943€

Semaine du 18 mars

923€

Semaine du 25 mars

919€

Le prix du fioul est en baisse sur l’ensemble du mois

Malgré une augmentation par rapport au mois dernier, le prix du fioul domestique a baissé tout au long du mois de mars. Il s’est stabilisé sur la première quinzaine du mois et a commencé sa baisse à partir du 13 pour se stabiliser à nouveau en fin de mois.

Différents éléments expliquent cette tendance assez particulière.

Le cours du Brent (référence du pétrole brut européen) a été assez stable sur l’ensemble du mois

Afin de maintenir des prix bas, la production de pétrole est toujours très forte aux Etats-Unis. Les analystes avaient logiquement prédit une hausse des stocks de brut aux Etats-Unis mais ils se sont retrouvés dépourvus face à la chute des stocks qui ont plongé  d’environ 10 millions de barils. Le cours du baril est par conséquent reparti à la hausse.

En décembre 2018, les pays membre de l'Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) ont réduit leur production de pétrole. Leurs représentants se sont réunis le 18 mars dernier donnant lieu à des spéculations sur d’éventuelles décisions qui pourraient y être prises. Cependant le sujet est verrouillé, les membres de l’OPEP ne se pencheront pas sur la question avant le mois de juin prochain où ils se réuniront à nouveau.

Sur la scène mondiale, le bras de fer continu entre la Chine et les Etats-Unis pesant ainsi sur le marché du pétrole et pénalisant par conséquent les investisseurs. De surcroit, la réduction de l’importation de pétrole de la Chine n’est pas un élément qui pourra améliorer la situation au cours des prochains mois.

Enfin, la croissance économique européenne a été moins importante que prévu pendant le mois de mars. Cette tendance a participé au ralentissement de la demande mondiale en pétrole. En effet, les prix du fioul, qui sont indexés sur le cours du pétrole ont connu une baisse en deuxième partie de mois.

Ces différents facteurs n’ont pas donné de réelles directions au pétrole brut, ce qui explique un baril de pétrole assez stable.

La demande de fioul : le facteur de la baisse des prix

La demande de fioul s’est affaiblie sur le mois de mars. Les températures remontent progressivement et les foyers éteignent progressivement leur chaudière, ce qui impacte directement les prix du fioul. Néanmoins le froid pourrait revenir dans les prochains jours et cela pourrait faire remonter les prix. Profitez de cette baisse des prix pour commander et anticiper un éventuel retour du froid !

 

Je commande

Prix moyen du Baril de Brent en février 2019

Semaine du 04 mars

$64,87

Baisse

Semaine du 11 mars

$65,72

Hausse

Semaine du 18 mars

$67,12

Hausse

Semaine du 25 mars

$66,92

Baisse

 

Pour aller plus loin :