Évolution du prix du fioul domestique en mai 2019

Évolutions et tendances des prix moyens du fioul

Publié le 05/06/2019 à 16h51 mis à jour le 10/06/2019 à 15h42

Les prix du fioul domestique ont commencé à chuter de manière significative à partir du 20 mai. La politique entre les différents pays a créé des tensions qui font fluctuer les cours du baril et donc ceux du fioul de chauffage. Au mois de mai, le prix moyen en France pour 1000 litres de fioul était de 949 €.

prix du fuel

Tendance des prix du fioul en mai 2019

Les prix du fioul pour 1000 litres ont vu une hausse des prix relativement importante depuis le début du mois. Par la suite, les prix ont changé de direction car les prix du baril de Brent sont descendus. Les prix du fioul sont indexés sur ceux du baril, si les cours fléchissent, le prix du fioul aussi.

Prix moyen en France pour 1000 litres de fioul

Semaine du 06 mai

948€

Semaine du 13 mai

950€

Semaine du 20 mai

958€

Semaine du 27 mai

941€

 

Les commandes groupées sont disponibles

Pour vous permettre de payer votre fioul moins cher, Fioulmarket a lancé au mois de mai les achats groupés de fioul. Pour commander à plusieurs, il faut respecter un certain nombre de critères :

  • Habiter dans la même commune ;
  • Être au moins 2 à commander ;
  • Commander au moins 1 000 litres de fioul par personne.

Les tensions géopolitiques, premier facteur de fluctuation

Durant tout le mois, les tensions entre différents pays se sont accentuées, créant au début, l’incertitude sur le marché du fioul puis, à la fin du mois de mai, une méfiance.

Les États-Unis ont pris des mesures contre trois pays : l’Iran, la Chine et le Mexique

L’Iran était encore sous le coup de sanction, ce qui a diminué l’offre mondiale de brut. L’Arabie Saoudite avait alors pris la décision d’augmenter leur extraction pour contrebalancer le déficit d’offre.

Cependant, l’Arabie Saoudite a subi des attaques de drone. Le pays a des soupçons concernant les auteurs de ces attaques : il s’agirait d’un groupe armée qui serait financé par l’Iran, concurrent direct de l’Arabie Saoudite. À la suite de ces agressions, la sécurité des approvisionnements en brut est menacée dans le Golfe, ou transit une grande partie du brut mondial.

La guerre commerciale que se livrent la Chine et les États-Unis s’enlise et pèse plus chaque jour sur la croissance mondiale. Les États-Unis ont augmenté les taxes sur les produits en provenance de Chine et le gouvernement chinois fait de même avec les produits d’importation américain. Les investisseurs et les analystes sont préoccupés de cette situation.

Si l’activité économique de ces deux pays est ralentie, c’est la croissance mondiale qui est moins forte. Si la croissance est moins forte, la demande en pétrole baisse automatiquement et les prix chutent en conséquence.

Récemment, les États-Unis ont également pris des mesures à l’encontre du Mexique. Si le gouvernement ne fait rien pour stopper l’immigration illégale du Mexique vers les États-Unis, les produits importés seront surtaxés de 5%.

Les États-Unis ont extrait une grande quantité de pétrole durant le mois de mai, battant même des records de production. En parallèle, les exportations du pays diminuent et leurs stocks augmentent. Cela laisse penser les analystes que la demande est en baisse.

 

Je commande

 

Prix moyen du Baril de Brent en février 2019

Semaine du 06 mai

$70,65

Hausse

Semaine du 13 mai

$73,23

Hausse

Semaine du 20 mai

$69,03

Baisse

Semaine du 25 mai

$66,28

Baisse

 C’est la plus grosse baisse des prix depuis le début de l’année.

 

Pour aller plus loin :