App/hinclude.html.twig

Évolution du prix du fioul domestique en juin 2019

Évolutions et tendances des prix moyens du fioul

Publié le 02/07/2019 à 14h33

Le mois de juin a été synonyme de baisse globale des prix du fioul domestique au niveau national. Ils ont été en moyenne de 907 euros pour 1000 litres de fioul, contre 949 euros au mois de mai, soit une différence de 42 euros.

L’évolution du prix du fioul en juin 2019 : analyse des principaux facteurs influant les prix du fioul domestique

Tendance du fioul en juin 2019

Semaine du 03 juin

928€

Semaine du 10 juin

916€

Semaine du 17 juin

892€

Semaine du 24 juin

890€

 

 

JE COMMANDE

 

Le niveau des stocks américains n’a jamais été aussi élevé depuis 2017. Cependant, du fait d’une demande moins élevée que prévue, les stocks n’ont baissé que de 300 000 barils, soit 3 fois moins que ce que prévoyait les analystes. La conséquence de ce surplus est une baisse des prix du fioul domestique, résultant d’une baisse du prix du baril de Brent.

Cette chute du cours de Brent a entrainé une discussion entre les ministres de l’énergie d’Arabie Saoudite et de Russie, ce dernier affirmant qu’« il existe actuellement de grands risques de surproduction ». Par ailleurs, l’OPEP (Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole) et ses partenaires ont prévu de se retrouver à la fin du mois pour discuter de l’état du marché actuel, et des éventuelles actions à mener pour le rééquilibrer.

Un marché fluctuant compte tenu des nombreuses tensions sur la scène internationale

Des tensions entre les Etats-Unis et le Mexique se sont déclarées au début du mois. Le gouvernement Trump a déclaré qu’il allait mettre en place une taxe douanière sur les produits d’origine mexicaine si ces derniers ne résorbaient pas le problème d’immigration clandestine sur le territoire américain. Un accord entre Washington et le Mexique a vite été trouvé, écartant ainsi la menace américaine.

 

Le climat de guerre commerciale qui s’est installé entre les gouvernements américain et chinois ne semble pas s’apaiser. Ayant pour objectif de renforcer l’économie américaine, le gouvernement des Etats-Unis avait pris la décision en 2018 d’augmenter les taxes sur les produits de provenance chinoise. Face à cette décision, Pékin a décidé d’appliquer la même politique sur son sol pour les produits américains. La Chine a même menacé les Etats-Unis de limiter l’exportation de ses terres rares de 90%. Pour rappel, ces terres rares sont constituées de métaux indispensables pour le bon fonctionnement de l’industrie américaine.

Depuis plusieurs mois, L’Iran est en conflit avec les Etats-Unis par rapport à l’accord sur le nucléaire iranien. Pour rappel le gouvernement Trump a décidé en fin d’année dernière de se retirer du « Plan d’action globale commun » mis en place par les Nations Unies et de réduire progressivement l’importation de pétrole iranien. Mais ces tensions se sont accentuées depuis la découverte d’un drone de surveillance de l’US Navy sur l’Etat iranien, et de sa destruction par ce dernier. Les versions des deux Etats sont différentes, cependant un tweet de Donald Trump concernant ces événements à eu pour effet d’augmenter le prix du baril de pétrole.

 

Pour aller plus loin :