App/hinclude.html.twig

Évolution du prix du fioul domestique en février 2019

Évolutions et tendances des prix moyens du fioul

Publié le 27/02/2019 à 16h27 mis à jour le 11/06/2019 à 14h47

Les prix du fioul domestique ont beaucoup augmenté sur l’ensemble du mois de février. Dérivé du pétrole, ils dépendent directement du marché du brut. Divers évènements dans le monde ont contribué à ces fluctuations. La moyenne des prix est passé à 916 euros pour 1000 litres, soit une hausse de 50 euros par rapport au mois précédent.

prix du fuel fevrier 2019

Tendance des prix du fioul en février 2019

Les prix du fioul domestique sont en constante augmentation depuis le début de l’année 2019. Cette tendance s’est vérifiée sur l’ensemble du mois de février. Avec un prix moyen de 893 euros la première semaine, le prix du fioul est repassé au-dessus de la barre des 900 euros dès la deuxième semaine pour atteindre son niveau de mi-décembre.

Semaine du 04 février

893€

Semaine du 11 février

902€

Semaine du 18 février

930€

Semaine du 25 février

939€

Quel était le meilleur moment pour commander ?

Le début de mois était le moment le plus propice pour commander. Les prix pour 1000 litres de fioul étaient de 882€ en moyenne.

Afin de contrer cette hausse des prix, Fioulmarket vous a fait profiter d’une vente flash du 7 au 11 février qui vous permettait d’économiser 20 euros tous les 1000 litres commandés, puis, du 18 au 22 février, le paiement en 3 fois vous était offert pour vous permettre d’étaler vos paiements.

Le marché du pétrole : principal élément de hausse des prix

C’est à partir de janvier que les prix commencent à grimper. Cela est principalement dû à la forte réduction de production de pétrole brut des membres de l’OPEP depuis le début de l’année. L’Arabie saoudite ne produit plus que 10 213 000 barils soit 350 000 de moins par jour et a promis de faire : « plus d’efforts » pour produire moins, et ainsi faire revenir les cours à la hausse. La Russie s’est également engagé à produire moins de baril.  

De l’autre côté de l’océan Atlantique, des sanctions sont tombées à l’encontre de la compagnie Vénézuélienne PDVSA qui a divisé par 3 sa production. Cela représente leur niveau de production le plus bas depuis 30 ans portant ses extractions à 1,1 million de barils par jour. PDVSA est une société pétrolière majeure dans le pays avec laquelle les entreprises américaines n’ont plus le droit de commercer. Les sanctions envers l’Iran sont, quant à elles, toujours en place.

Dans un autre contexte, l’hiver frappant durement la Russie et les Etats-Unis participe à la hausse de la demande et donc des prix.

Le 25 février, le président américain Donald Trump a twitté un message à l’intention de l’OPEP pour leur demander de ne plus augmenter les prix. Cette annonce a eu un effet immédiat sur les cours qui ont légèrement chuté.

La croissance chinoise qui inquiétait les investisseurs laisse toujours perplexe. En début de mois, la Commission européenne a baissé ses prévisions de croissance 2019 de 1,9 % à 1,3 %. Les analystes estiment que : « La baisse de production de l’OPEP et les tensions au Venezuela devraient faire monter les prix, mais le marché s’attend toujours à ce que la demande ralentisse. »

Les chiffres du mois

Depuis le 31/12/2018, le prix pour 1000 litres de fioul a grimpé de 11,12 % et a atteint les 939 euros en moyenne sur toute la France.

A la même période l’année dernière, les prix pour 1000 litres étaient de, en moyenne : 815 euros soit 124 euros de moins.

Je commande

Prix moyen du Baril de Brent en février 2019

Semaine du 04 février

$62,64

Hausse

Semaine du 11 février

$61,50

Baisse

Semaine du 18 février

$66,49

Hausse

Semaine du 25 février

$64,71

Baisse

 

Pour aller plus loin :