L’évolution des prix du fioul depuis 1986

Publié : 7 décembre 2017 - Mis à jour : 4 décembre 2017 - Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

Depuis 1986, en France, les prix du fioul domestique sont fixés librement par les acteurs du marché selon les lois de l’offre et de la demande. Les prix du fioul sont très fluctuants, et ce phénomène s’observe y compris sur le long terme. Quels sont les facteurs qui ont influencé le prix du fioul depuis trente ans ?

1986

La libération des prix du fioul en 1986

Afin de stabiliser l’économie française, le gouvernement a décidé de libérer les prix des hydrocarbures sur le territoire français.

Pourquoi l’État a-t-il arrêté de fixer les prix du fioul ?

Les chocs pétroliers de 1973 et 1979 ont eu une forte incidence sur l’économie française. En 1973, le prix du baril a été multiplié par 4, passant de 4 à 16 dollars. En 1979, il a brutalement doublé, passant de 10 à 20 dollars. Ces hausses brutales ont provoqué une forte inflation ainsi qu’un chômage important. Mais surtout, elles ont été suivies de « contre-choc pétrolier » : afin de contrer l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), certains pays ont produit massivement du pétrole, d’autres ont réduit leur consommation, ce qui a fait chuter les prix. Le résultat est que le prix de l’or noir sur le marché international était devenu très fluctuant. Si bien qu’en France, le prix du fioul pouvait évoluer du simple au double au cours de la même année.

La libération des prix du fioul pour stabiliser le marché

Le gouvernement, en 1985 et 1986, avait pour priorité de contrer les phénomènes d’inflation et de déflation liés aux fluctuations du prix du pétrole. Le 15 janvier 1986, en conseil des ministres, Pierre Beregovoy, ministre de l’économie, annonce la fin des tarifs réglementés du fioul :

« D'ores et déjà, plus de 85 % des prix industriels sont librement déterminés. Cette politique sera continuée tout au long de l'année 1986. »

De 1986 à 2000, les prix du fioul sont stables

Le pari du gouvernement d’opter pour la libre fixation des prix du fioul a été bénéfique. En effet, de 1986 à 1999, le prix moyen du fioul ordinaire en France restait autour de 300€/1000L*. À cette époque, le fioul est une énergie de chauffage incontournable. Moins polluant que le charbon ou les bûches pour cheminée, le fioul ne nécessite surtout que très peu d’investissements publics. Contrairement à l’électricité ou au gaz de ville, le fioul ne nécessite qu’une route pour être acheminé jusqu’au particulier.

L’an 2000 : pic des prix du fioul

L’augmentation des prix du pétrole en 2000

Le passage à l’an 2000 marque un changement d’époque pour les hydrocarbures. En témoignent les prix des principales références des prix du baril, qui bondissent de 10$.

Référence de barilPrix moyen en 1999Prix moyen en 2000
WTI19,34 $30,38 $
BRENT17,90 $28,66 $

L’OPEP adopte un nouveau système de quotas et se constitue des alliés

Ce qui a conduit à l’augmentation brutale des prix en 2000, c’est un nouvel accord conclu au mois de mars. Les membres de l’OPEP et d’autres pays tels que la Norvège ont conclu un accord encore plus contraignant sur les quotas de production.

Au lieu de fixer une diminution de production, ce nouvel accord fixe un prix à atteindre entre 22 et 28 dollars :

  • Si le prix du pétrole est en dessous des 22$ le baril : les signataires restreignent drastiquement leur production
  • Si les prix du pétrole dépassent les 28$ le baril : les signataires augmentent leur production

En parallèle, une nouvelle demande émerge

Tandis que l’OPEP restreint son offre de pétrole, des puissances émergentes font quant à elles augmenter la demande sur les marchés mondiaux. La Chine et l’Inde, en plein développement économique depuis les années 1990, voient leur population augmenter en niveau de vie, et leur consommation en pétrole aussi.

AnnéePart des importations en carburants de la Chine parmi le total de ses importationsPart des importations en carburant de l'Inde parmi le total de ses importations
19902,379%27,295%
19984,87%20,358%
20009,471%38,603%

Source : Banque Mondiale

Afin de booster leur économie, la Chine et l’Inde ont misé sur les importations d’hydrocarbures. À eux seuls, ces pays représentaient plus de la moitié de la population mondiale. Leur positionnement a, aujourd’hui encore d’énormes conséquences sur les marchés.

De 2001 à 2014, montée record des prix du fioul

Un prix du pétrole qui atteint des sommets

AnnéePrix moyen du baril de Brent
200438,26 $
200554,57 $
200665,16 $
200772,44 $
200896,94 $
200961,74 $
201079,61 $
2011111,26 $
2012111,63 $
2013108,56 $
201499,02 $

Un fioul à plus d’un euro le litre

Au cours de cette période, le prix du pétrole de BRENT, référence européenne du brut, a dépassé les 100 $, un record. En l’espace de quinze ans, les prix du pétrole brut ont été multiplié par 5. Cette situation de prix record sur le marché du pétrole a eu de très fortes répercussions sur le prix du fioul domestique. Au plus fort de l’année 2012, le plein d’une cuve de 1000 litres coûtait plus de 1000 euros. De 2011 à 2014, le fioul coûtait en moyenne plus de 800 euros pour 1000 litres, une situation qui a pesé sur les factures d’énergie des particuliers.

Depuis 2014, le prix du fioul est plus avantageux

L’évolution du marché du pétrole, dont les cours sont retombés, a contribué à la baisse des prix du fioul domestique.

Les États-Unis augmentent leur offre de pétrole avec le schiste

Les États-Unis et le Canada se sont mis à exploiter le pétrole de schiste et les sables bitumineux, ce qui a provoqué une baisse majeure des prix du baril, aux alentours des 50 $. Bien que le prix du pétrole reste très fluctuant, les analystes s’accordent sur le fait qu’un équilibre puisse être trouvé entre offre et demande de pétrole à ce niveau de prix.

La taxation fixe du fioul en France pour stabiliser son prix

Bien que le fioul soit soumis à la TVA, qui est une taxe proportionnelle à son prix, l’essentiel des prélèvements obligatoires sur le fioul sont des montants fixes. Le montant des taxes à acquitter pour le fioul reste à peu près le même, peu importe son prix. Les taxes sont donc un élément de stabilité des prix. Cette taxation fixe a pour effet de ne pas augmenter les fluctuations des prix : que le prix baisse ou monte, le montant des taxes reste le même.

 

​* Valeurs converties en euros courants, pour une livraison de fioul ordinaire entre 2000L et 4999L en France, Source : ministère de la transition énergétique

 

Pour aller plus loin :

 

Sources :

  • https://www.economie.gouv.fr/facileco/chocs-petroliers
  • http://discours.vie-publique.fr/notices/866002691.html
  • https://prixdubaril.com/comprendre-petrole-cours-industrie.html/3892-prix-du-petrole-brut-brent-depuis-1990.html
  • https://www.senat.fr/rap/r05-105/r05-105_mono.html
  • https://donnees.banquemondiale.org/indicateur/TM.VAL.FUEL.ZS.UN?end=2015&locations=CN&start=1988&view=chart