Doit-on s'attendre à d'autres hausses du prix du fioul dans les années à venir ?

Publié : 1 décembre 2017 - Augmentation du prix du fioul domestique 2018 - TICPE

Afin d’atteindre la neutralité carbone en 2050, l’augmentation des taxes sur les énergies et notamment sur le fioul domestique, sera la conséquence directe sur le prix du chauffage. Quel sera l’impact pour les ménages dans les prochaines années ?

A partir du 1er janvier 2018, la taxe sur le fioul domestique (TICPE) va augmenter. Sur une commande de 2040 litres (commande annuelle moyenne chez les clients Fioulmarket), cette hausse de la taxe sur le fioul représente un surcoût de près de 90 euros pour le consommateur.  

Cette taxe carbone est encore amenée à augmenter au cours des années à venir. Sa nouvelle trajectoire ainsi que celle de la TICPE ont été définies pour les cinq prochaines années dans la loi de finances 2018 comme suit :

AnnéeMontant de la contribution climat-énergie / tonne de CO2Augmentation de la taxe carbone d’une année à l’autreMontant de la TICPE pour 2000 litres de fioul Augmentation d’une année à l’autre de la TICPE
201730,50 €X285,36 €X
201844,60 €+ 14,10 €374,88 €+ 89,52 €
201955,00 €+ 10,40 €441,12 €+ 66,24 €
202065,40 €+ 10,40 €507,36 €+ 66,24 €
202175,80 €+ 10,40 €573,36 €+ 66,24 €
202286,20 €+ 10,40 €639,60 €+ 66,24 €

La part des taxes sur le fioul augmentera d’année en année

Après 2018, la composante carbone progressera chaque année jusqu’en 2022 au moins, mais de manière moins marquée qu’en 2017-2018. On constate en effet que la hausse de la TICPE représentera non plus un supplément de près de 90 euros pour 2040 litres de fioul comme en 2018, mais de 66 euros au cours des années suivantes.

Ce durcissement de la fiscalité énergétique, qui ne concerne d’ailleurs pas uniquement le fioul domestique, s’inscrit dans le cadre du Plan Climat présenté en juillet 2017 par le ministère de la transition écologique et solidaire. A travers lui, la France s’est engagée à lutter activement contre le réchauffement climatique, en atteignant la neutralité carbone en 2050. La contribution climat-énergie par tonne de CO2 devrait atteindre 140 euros en 2030. Ce qui, de 2022 et 2030, représente encore une augmentation de la taxe d’environ 340 euros pour une commande de 2040 litres. Dans ce contexte, toutes les énergies sont amenées à augmenter avec le temps.

Le prix du fioul final ne va pas forcément monter

Il est donc certain qu’à l’horizon 2030, la part des taxes sur le prix du fioul va être de plus en plus grande. Cela ne signifie pas pour autant que le prix du fioul domestique  payé par le consommateur va lui aussi progresser. En effet, plusieurs éléments entrent dans la composition du prix du fioul et influencent son prix de vente :

  • le prix d’achat du pétrole ;
  • le raffinage du pétrole pour en faire du fioul domestique ;
  • le transport et le stockage du fioul ;
  • les taxes, qui comprennent d’une part  la TICPE, dont fait partie la composante carbone, et d’autre part la TVA ;
  • et enfin, la marge du distributeur.

C’est le prix d’achat du pétrole brut qui constitue actuellement la part la plus importante du prix final du fioul domestique et qui l’influence le plus. Il représente en effet environ 50% du prix payé par le consommateur. Si les cours pétroliers diminuent au cours des prochaines années, l’augmentation de la taxe sur le fioul pourrait donc ne pas être ressentie par le consommateur. A l’inverse, si les prix du pétrole continuent à monter, l’impact de la hausse de la taxe sur le fioul pourrait être encore plus grand.

Pour vous mettre à l’abri de cette éventuelle augmentation, passez votre commande de fioul sans plus attendre. Avant le 1er janvier 2018, vous êtes certain de profiter d’un prix attractif.